Les aphtes

Les traitements de l’inflammation

0 2 292

Un rince-bouche médicamenteux peut soulager la douleur et l’inflammation. Certains contiennent de la cortisone ou de la prednisone, des anti-inflammatoires, de l’érythromycine, un antibiotique, de la lidocaïne visqueuse, un anesthésique local ou du diphenhydramine, un antihistaminique ayant un effet anesthésique. Ces substances pharmaceutiques accélèrent aussi la guérison des aphtes et empêchent que ceux-ci n’augmentent de taille. Ils s’obtiennent sur ordonnance.

Un gel, une pommade ou un liquide anesthésique. Plusieurs types de produits se trouvent en pharmacie, en vente libre. Appliqués sur les ulcères, ils protègent la muqueuse et soulagent la douleur. Par exemple, des gels à base de clou de girofle.  On peut aussi utiliser des comprimé à sucer associant Chlorhexidine / Tétracaïne / Acide ascorbique). D’autres produits, plus concentrés, s’obtiennent sur ordonnance (Lidocaine en gel). D’autres produits, plus concentrés, s’obtiennent sur ordonnance.

Des comprimés d’aspirine ou d’acétaminophène peuvent aussi aider à calmer la douleur.
Attention. Il vaut mieux ne pas prendre d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène et autres), qui peuvent contribuer au problème.

Certains médicaments qui ne visaient pas, à l’origine, à traiter les aphtes peuvent être bénéfiques. C’est le cas, par exemple, de la colchicine (un médicament habituellement utilisé pour traiter la goutte). Ces médicaments sont pris par voie orale sous forme de comprimés.

Pour une personne souffrant d’aphtes très graves et récurrents, on peut avoir recours à d’autres traitements, comme la cortisone par voie orale, mais cela est rare étant donné les effets indésirables.

En cas de carence en nutriments, les corriger par la prise de suppléments de vitamines ou de minéraux.

Si un ulcère tarde à guérir, il arrive que le médecin suggère de procéder à une biopsie. Il prélève alors un peu de tissu dans l’ulcère, dans le but de l’examiner au microscope. L’analyse du tissu permettra de savoir si la lésion est d’origine cancéreuse ou non.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.