Le tribunal de commerce accorde un ultime sursis aux candidats
17 Sep 2019
Partager

Reprise d’Aigle Azur 

Le tribunal de commerce accorde un ultime sursis aux candidats

Par: 
Lu 577 fois

Ultime sursis pour Aigle Azur et ses 1.150 salariés. Le tribunal de commerce d’Evry a accordé, avant-hier, un délai supplémentaire de deux jours aux candidats à la reprise de la compagnie aérienne pour améliorer leurs offres. Ces derniers ont désormais jusqu’à aujourd’hui 18 septembre à minuit pour peaufiner leurs projets de reprise. Dans le même temps, les juges ont prononcé la liquidation de l’entreprise, qui pourra tout de même poursuivre son activité jusqu’au 27 septembre. Un vœu pieu car, dans les faits, Aigle Azur a cessé brutalement de fonctionner depuis plusieurs jours. Des milliers de passagers n’ont pas pu prendre leur vol, notamment en Algérie. Avec ce sursis, le juge du tribunal de commerce a, semble-t-il, voulu aller dans le sens des syndicats de la compagnie, qui, à l’instar de la CFDT, ont «demandé un délai de quelques jours pour négocier un accord de performances collectives» avec les futurs repreneurs. Selon Raphaël Caccia, secrétaire général de la branche transport aérien de la CFDT, cela permettrait de «négocier les conditions de reprise des salariés d’Aigle Azur par Air France et Air Caraïbes».

Dernière modification le mardi, 17 septembre 2019 20:10
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

A LIRE AUSSI..

Renault Scénic

Portrait

Renault Scénic

Les autorités veulent éviter les conditionnalités multilatérales

Recours à l’aide du FMI et de la Banque mondiale

Les autorités veulent éviter les conditionnalités multilatérales

Forte participation nationale à la 10e édition

Salon des énergies renouvelables d'Oran

Forte participation nationale à la 10e édition

Un gain annuel de 10 milliards de centimes

Application de la taxe sur la fortune

Un gain annuel de 10 milliards de centimes