Adrar.. Séminaire prochain sur la carte linguistique amazighe en Algérie

0 2 548

La carte linguistique amazighe en Algérie sera l’objet d’un séminaire qui se tiendra du 21 au 23 novembre en cours à Adrar, a affirmé le secrétaire général du Haut Commissariat à l’amazighité, Si El-Hachemi Assad.

Ce séminaire intervient en concrétisation d’un partenariat entre le HCA et l’université d’Adrar et en application de recommandations issues de l’atelier scientifique organisé l’an dernier au niveau de cette université, a-t-il précisé.

S’exprimant lors d’une rencontre d’information présidée mercredi soir à Adrar, M. Assad a indiqué qu’une pléiade de chercheurs et d’académiciens en linguistique amazighe, en anthropologie et en littérature amazighe de 22 universités du pays prendront part à la rencontre.

En marge du séminaire, sera organisé un atelier sur la toponymie amazighe, qui appuiera les activités du séminaire dont les travaux feront l’objet d’une publication scientifique à distribuer aux bibliothèques.

Selon le SG du HCA, la rencontre vient consolider les acquis réalisés à l’actif de la langue et la culture amazighes, aujourd’hui constitutionnalisées et confortées comme composantes de l’identité nationale, et enrichir le débat sur les facteurs de coexistence linguistique entre la langue arabe et la langue amazighe dans ses différentes variantes locales en Algérie.

De son côté, le recteur de l’université d’Adrar, le Pr Noureddine Adjerfour, a retracé les étapes marquant le partenariat entre l’institution qu’il représente et le HCA, depuis la signature de la convention bipartite et la tenue à l’université d’Adrar de l’atelier scientifique sur la traduction de et vers la langue amazighe jusqu’à la suggestion par le HCA de localiser à l’université d’Adrar, le comité scientifique de la langue amazighe relevant de l’Académie africaine des langues.

Le prochain séminaire sur la carte linguistique amazighe en Algérie sera une opportunité de consolider cette composante de l’identité nationale algérienne, a-t-il estimé.

Les participants auront à traiter de thèmes liés à la diversité de la carte linguistique en Algérie à travers l’Histoire et de la carte linguistique amazighe, notamment dans ses variantes parlées en Algérie, ainsi qu’aux efforts de l’Etat visant la mise en place d’un cadre juridique garantissant la promotion de la langue amazighe.

Les séminaristes aborderont également les approches cognitives d’étude des variantes linguistiques amazighes en Algérie et la réalité et les perspectives de la diversité linguistique dans la recherche scientifique académique en Algérie, ont fait savoir les organisateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.