Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU

0 4 395

 «Un vaccin contre le Covid-19 doit être vu comme un bien public mondial, un vaccin pour les peuples. Le futur vaccin contre le nouveau coronavirus devait être considéré comme un  bien public mondial  accessible à tous. Avec la crise du nouveau coronavirus, des campagnes de vaccination ont été interrompues. 20 millions d’enfants ne sont pas complètement vaccinés et  un enfant sur cinq  n’est pas du tout vacciné.»

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.