Cinq corps repêchés en 48 heures sur les côtes de Béjaïa, Boumerdès et Tipasa

0 216

Noyade

Les corps sans vie de deux personnes ont été repêchés par les services de la Protection civile sur les côtes de la wilaya de Tipasa, dont l’un dans une plage non autorisée à la baignade, a-t-on appris auprès de ces services.

Par ailleurs, trois personnes sont mortes par noyade mercredi : deux à Boumerdès et Béjaïa dans des plages interdites à la baignade et la troisième dans une retenue collinaire à M’sila. 

Les services de la Protection civile de la wilaya de Tipasa ont repêché, jeudi après-midi, le corps d’un jeune d’une vingtaine d’années originaire de Saoula (Alger) dans une plage à Aïn Tagouraït. Le corps de la victime a été évacué vers la morgue de l’hôpital de Tipasa.

Ces mêmes services ont repêché, jeudi soir, le corps sans vie d’un jeune âgé de 22 ans originaire de la wilaya d’Adrar qui s’est noyé à la plage de Matarès, une plage autorisée à la baignade au centre de la ville de Tipasa, indique-t-on de même  source.

Depuis le début de la saison estivale, le bilan des morts par noyade s’est élevé à quatre victimes dans la wilaya de Tipasa, selon les services de la Protection civile.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.