Covid-19 : le retour au confinement écarté, pas de « 2e vague » de l’épidémie

0 2 290

Par/Agences 

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Pr Abderrahmane Benbouzid, a écarté, dimanche à Alger, le retour au confinement pour certaines wilayas, conséquemment à la hausse des cas de contaminations au Coronavirus (Covid-19), excluant une « 2ème vague » de l’épidémie car, selon lui, la situation est « tout à fait admissible ».

« Nous n’allons pas décider de reconfiner à nouveau. Avec plus de 200 cas, nous sommes toujours dans une situation tout à fait admissible pour les épidémiologistes. Nous n’en sommes pas à des milliers de cas avec des foyers très denses et graves ! « , a affirmé le ministre sur les ondes de la Chaîne 3 de la Radio nationale.

Si l’évolution de la situation n’a pas atteint un stade de « dangerosité, rien n’est, toutefois, écarté si un foyer éclot et qu’il y a risque de diffusion », a-t-il tempéré, considérant que « le bon sens exigerait alors de revenir à un durcissement du confinement dans les régions les plus infectées ».

Le Pr Benbouzid a, en outre, estimé que la hausse des contaminations enregistrée ces derniers jours ne signifiait pas qu’ « il y aura une seconde vague » de l’épidémie. « C’est trop tôt pour l’affirmer, la courbe est en train d’évoluer en dents de scie, et c’est cela les courbes des épidémies ! », a-t-il explicité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.