Des quantités considérables sur le marché

Viande blanche et pomme de terre

0 3 090

Par Arezki Louni.

A l’approche du Mawlid Ennabaoui Echarif, d’importantes quantités de viandes blanches et de pomme de terre seront mises sur le marché, en raison de la forte demande des consommateurs.

Dans ce cadre, l’Office national interprofessionnel des légumes et des viandes (ONILEV) mettra sur le marché dans les tous prochains jours d’importantes quantités de pommes de terre, et ce après avoir vérifié la viabilité de ce légume stocké et destiné à la consommation. « Suite aux sorties sur terrain des commissions d’inspection et de contrôle aux chambres froides et espaces de stockage de la pomme de terre destinée à la consommation et après vérification de la viabilité de ce légume, l’ONILEV procèdera, les tous prochains jours, à mettre sur le marché et à codifier des quantités importantes de ce produit », précisé un communiqué publié sur la page officielle Facebook de l’Office.

Une mesure destinée à casser le monopole de ce produit par certains opérateurs mais non déclarée auprès des parties concernées. A cet effet, l’ONILEV fait part des opérations d’inspection et de perquisition qui seront effectuées, en collaboration avec les services concernés, au niveau des espaces de stockage partout sur le territoire national. Par ailleurs, l’Office national des aliments de bétail (ONAB) procèdera, a entamé depuis lundi dernier l’opération de commercialisation progressive de près de 48.000 tonnes de poulet stocké au niveau national en vue de casser les prix, avant la fête du Mawlid Ennabaoui Echarif.

Cette opération se déroulera graduellement au niveau national, avec un prix fixé à 250 Da/kg.  La commercialisation de ces stocks de poulet est à même de barrer la route à toute tentative de spéculation et d’augmentation des prix une semaine avant la fête du Mawlid Ennabaoui Echarif, une occasion marquée habituellement par la hausse de la demande sur la viande blanche. Cette décision a été prise après la hausse sensible enregistrée récemment dans les prix de la volaille qui ont atteint  380 Da/kg.

Quelque 49 points de vente agréés ont été mises en place au niveau de 23 wilayas dont Alger, Blida, Oran, Annaba, Constantine, Tlemcen, Mostaganem et Sidi Bel Abbès. D’autres points de vente ont été mis en place à travers les wilayas de Grand Sud dont Adrar, Illizi, Ghardaïa et El Menia, a fait savoir le même responsable. à Alger les points de vente se trouvent à Chéraga, Ain Benian, Hussein Dey et Reghaia (3 points de vente). A noter que le ministre du Commerce a ordonné aux directions du Commerce de se déployer au niveau de leurs circonscriptions respectives, en vue de contrôler le respect des fourchettes des prix et pénaliser tout contrevenant.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.