Dispositif sur l’ouverture graduelle des plages et des lieux de détente

0 2 310

Par/Agences 

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a arrêté le dispositif de mise en œuvre de la décision portant «ouverture graduelle et contrôlée des plages, des espaces récréatifs, des lieux de plaisance et de détente, des hôtels, cafés et restaurants», à partir de samedi prochain, dans «le respect des protocoles sanitaires de prévention et de protection contre la propagation de l’épidémie Covid-19», a indiqué, samedi, un communiqué des services du Premier ministre.

Le communiqué indique que «les citoyens pourront accéder à partir du samedi 15 août 2020 aux plages autorisées et contrôlées, aux lieux de détente et espaces récréatifs et de loisirs dans le respect du dispositif préventif d’accompagnement, qui sera mis en place par les autorités locales»

Ce dispositif comprend notamment «le port obligatoire du masque de protection, le respect de la distanciation physique d’au moins un mètre et demi, l’affichage des mesures barrières et de prévention aux différents points d’accès des lieux, l’organisation de lieux adéquats pour le stationnement des véhicules, le contrôle préalable par les éléments de la Protection de civile si nécessaire, de la température des estivants au niveau des accès des plages au moyen d’appareils thermiques et la mise à disposition de bacs dédiés à recueillir les masques, gants ou mouchoirs usagés».

Le communiqué précise, à ce propos, qu’«il appartient aux walis d’organiser la réouverture graduelle des plages, espaces récréatifs et de divertissement, lieux de plaisance et de détente et de tenir les citoyens informés des dates d’ouverture respectifs de ces lieux».

S’agissant de la reprise de l’activité des hôtels, cafés et restaurants, elle demeure subordonnée, note le communiqué des services du Premier ministre, à «la mise en œuvre d’un protocole sanitaire de prévention et de protection qui inclura notamment les mesures suivantes : l’utilisation en priorité des terrasses et l’exploitation d’une table sur deux dans les espaces intérieurs, le port obligatoire du masque de protection, l’organisation de la distanciation physique à l’intérieur et à l’extérieur du local, la désinfection régulière des lieux, des tables, des chaises et des autres équipements».

Il s’agit également de «l’installation de paillasses de désinfection aux entrées, le nettoyage régulier du linge, des serviettes et des tenues de travail, la mise à la disposition des clients de solutions hydro-alcooliques, l’aération naturelle des lieux, l’interdiction de l’utilisation des climatiseurs et des ventilateurs».

Toutefois, le communiqué souligne que «le non-respect de ces mesures, entraînera la fermeture immédiate de l’espace et/ou activité concernés». En ce qui concerne les cérémonies de mariage et autres au niveau des salles des fêtes, hôtels et restaurants, elles resteront «strictement interdites jusqu’à ce que les conditions favorables soient réunies», ajoute la même source, précisant que «les walis sont chargés de veiller au strict respect de ces mesures de prévention et de protection qui seront précisées, en tant que de besoin par un arrêté de wilaya et de procéder à des inspections inopinées pour s’assurer de l’observation du dispositif mis en place», conclut le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.