Distribution de 4 00 bonbonnes de gaz butane par jour

Khenchela

0 703

Une opération de distribution de 4 000 bonbonnes de gaz butane par jour aux habitants des régions d’ombre de la wilaya de Khenchela a été lancée jeudi par la direction locale de l’énergie, a-t-on appris, jeudi, du directeur du secteur, Abdelhamid Maâfa.

«Le quota d’approvisionnement des régions reculées de la wilaya en butane a été revu à la hausse passant de 2 500 à 4 000 unités par jour», a déclaré à l’APS, M. Mâafa signalant que la démarche s’inscrit dans le cadre des mesures anticipatives et préventives prises par la direction de l’énergie en coordination avec les services de la wilaya, l’entreprise Naftal et nombre d’opérateurs économiques privés «pour faire face à la pénurie et aux pratiques spéculatives dans ce contexte de crise épidémiologique que traverse le pays». En dépit des récentes intempéries et les circonstances particulières liées à la propagation de l’épidémie de coronavirus, l’approvisionnement en bouteilles de gaz butane se poursuit «de manière régulière» grâce à l’entreprise Naftal qui livre directement ce produit aux citoyens habitant des zones d’ombre relevant des commune d’Aïn Touila, Tamzeh, N’sigha, Ouled Rechache, Chechar, a-t-on noté. M. Maâfa a ajouté que des opérateurs et des distributeurs privés se chargent de livrer quotidiennement les bonbonnes de gaz butane dans les villages relevant des daïras de Bouhmama et Kaïs. Le directeur de l’énergie a, par ailleurs, rassuré les citoyens quant à la disponibilité du carburant dans l’ensemble des 50 stations-services réparties sur les 21 communes de la wilaya, indiquant que ces stations ont une capacité de stockage actuelle de l’ordre de 6 000 mètres cubes. M. Maâfa a ajouté dans ce contexte que Naftal possède une réserve de carburant pouvant couvrir les besoins de la wilaya pendant une période de 10 jours, à côté des réserves du centre privé de stockage et de distribution des produits pétroliers «Ghia naft» constitués de 6 00 mètres cubes de gasoil, 600 mètres cubes d’essence normal, super et sans plomb, et 100 mètres cubes de GPL Sirghaz. Une stratégie commerciale a été mise en place pour anticiper les situations d’urgence ou une possible crise d’approvisionnement en bouteilles de gaz butane et autres carburants au cours des jours à venir, a conclu M. Maâfa.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.