Gaïd-Salah invite les Algériens à participer massivement

Elections présidentielles

0 31

Au deuxième jour de sa visite à la 2e Région militaire, et après sa rencontre d’orientation avec les cadres et les personnels de la Région, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd-Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire a procédé à l’inspection de certaines unités du Secteur militaire d’Oran.

Le chef d’état-major Ahmed Gaïd- Salah a saisi cette occasion afin d’inviter les Algériens à participer massivement aux élections présidentielles. «Nous attendons de la part de tous les citoyens et citoyennes, à travers l’ensemble du pays, notamment les jeunes, de participer en force aux prochaines présidentielles, car nous savons pertinemment que la conscience du peuple algérien du danger qui guette le pays et des défis majeurs que traverse l’Algérie, est une conscience qui n’a pas besoin de preuve, car le peuple algérien est le peuple des défis, par l’action et non par la parole, et son histoire en est témoin. Notre peuple, notamment la jeunesse, est aujourd’hui, devant une nouvelle opportunité pour prouver à eux-mêmes et au monde entier, qu’ils méritent à juste titre de porter l’étendard des ancêtres qui ont confié l’Algérie comme legs aux enfants des générations de l’indépendance. «Alors, Vaillants enfants de l’Algérie, Ne donnez aucune occasion à la bande et ses relais, et prouvez à l’ennemi avant l’ami, à travers une participation large, libre et intègre à l’échéance présidentielle du jeudi 12 décembre 2019, que l’Algérie a des enfants qui sont mus de prudence, d’intelligence et du sens de responsabilité, à même de leur permettre de relever tous les défis», a-t-il souligné dans son allocution d’orientation. 

Et d’ajouter : «Relever les défis, c’est réussir cette noble démarche nationaliste, qui fera de ce rendez-vous électoral crucial une porte sur la paix et la sécurité et ouvrira grandes les portes de ses bienfaits, avec l’aide d’Allah, devant le peuple algérien, notamment la jeunesse, et portera en elle l’espoir et sera un signe de bon augure à celui qui aime l’Algérie et sera, certainement, une déception pour ceux qui portent rancune et ressentiment envers ce grand pays».

Il a, en outre, assuré que «l’Algérie qui restera sous la protection d’Allah, trouvera toujours les mains tendues des plus dévoués de ses enfants, peuple et armée. L’Algérie ouvre grand ses bras à ses enfants les plus fidèles. Celui qui se met entre ses bras ressentira toute la chaleur et celui qui opte pour une autre direction que celle que le peuple algérien a choisie, ne récoltera que déception et regret, car l’Algérie se dirigera vers sa destination avec ou sans eux».

Concernant la sécurisation et la réussite du scrutin, Gaïd-Salah dira que des instructions fermes dans ce cadre ont été données à l’endroit de tous les personnels de l’Armée nationale populaire et des services de sécurité, afin de faire preuve de plus hauts degrés de vigilance et de prudence afin d’avorter toute tentative malveillante ou de machination qui attenterait au bon déroulement de cet important événement et d’empêcher quiconque de perturber ce processus électoral de quelque manière que ce soit. 

Conscients de cette responsabilité vitale et de son extrême importance, nous sommes prêts à accomplir nos nobles missions et contrecarrer toutes les tentatives désespérées de porter atteinte au bon déroulement des élections, quelle que soit leur origine, afin d’amener le pays à bon port».
A cette occasion, «nous mettons en garde de nouveau, la bande et ses relais, voire toute personne tentée de porter atteinte à cette démarche constitutionnelle ou de l’entraver, pour enliser le pays dans des voies périlleuses, en perturbant les élections ou en tentant d’empêcher les citoyens d’exercer leur droit constitutionnel, tout en soulignant que la justice et tous les organes de l’Etat leur feront face. Nous œuvrerons, soutenus par notre vaillant peuple, à éradiquer la bande et ses relais hypocrites, qui vouent toujours une rancœur et une haine viscérales envers le pays et jouent leurs dernières cartes dans l’espoir de pouvoir faire aboutir leurs desseins abjects. Il est certain que dans le but de faire avorter ces desseins, l’Algérie a besoin de chaque effort dévoué qui permettrait de surmonter, en toute sécurité, cette conjoncture, et contribuerait par conséquent à atteindre les nobles objectifs nationalistes de cet important rendez-vous électoral», a-t-il conclu.

 

Synthèse Zahir R

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.