Ghardaïa.. L’Odas, un instrument pour redynamiser le secteur agricole

0 3 414

Les pouvoirs publics ont placé la redynamisation du secteur agricole, notamment dans le sud du pays, en tête de leurs priorités afin de répondre aux aspirations des acteurs de l’agriculture saharienne, a affirmé mercredi à El-Menea, le wali de Ghardaïa, Boualem Amrani.

S’exprimant lors de la cérémonie d’installation du directeur général du nouvel Office de développement de l’agriculture industrielle en terres sahariennes (Odas, basé à El-Menea), Slimane Hannachi, le wali a mis l’accent sur la volonté des pouvoirs publics de redynamiser le secteur agricole, conformément à la feuille de route sectorielle 2020/2024.

La création de l’Odas, comme instrument ambitieux et moderne de mise en œuvre de la politique nationale de promotion et de développement des cultures dites stratégiques, contribuera indéniablement aux efforts de mise en valeur agricole des terres sahariennes dans les wilayas du Sud du pays.      

S’inscrivant dans le cadre de la nouvelle stratégie de développement du sud du pays, l’Odas a pour objectif de promouvoir la production végétale et animale et inciter le développement des grandes unités agricoles intégrées dans les wilayas du sud à fortes potentialités hydriques, notamment le développement des grands périmètres de culture stratégiques (céréaliculture) et des unités maraîchères et laitières induisant le développement des unités agroalimentaires, selon une présentation faite de l’établissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.