Khelifa Ounissi insiste sur la garantie du bon déroulement de l’élection présidentielle

0 1 093

DGSN

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Khelifa Ounissi, a insisté sur la garantie du bon déroulement de l’élection présidentielle, prévue le 12 décembre prochain, appelant les éléments de la police à «redoubler d’efforts pour faire face à toutes formes de criminalité, notamment les menaces d’atteinte à l’ordre public ou toute autre activité criminelle susceptible d’entraver le bon déroulement de cette échéance importante et cruciale», a indiqué, vendredi, un communiqué de la direction générale de la Sûreté nationale.

Supervisant une rencontre d’orientation, organisée à l’Ecole supérieure de police (ESP) Ali- Tounsi (Alger), au profit des cadres et personnels de police des différents services opérationnels relevant des régions centre et sud, en vue «de s’enquérir des préparatifs et de la disponibilité des formations opérationnelles au niveau des sûretés de wilayas relevant des régions centre et sud, pour l’accompagnement des prochaines échéances», M. Ounissi a mis en avant «le niveau élevé» atteint par la police algérienne, «en termes de ressources humaines hautement qualifiées, de formation moderne et de moyens développés», en vue d’être au service du citoyen et assurer sa sécurité et celle de ses biens».

Il a plaidé, à cet effet, pour «la consolidation de la coopération entre les différents services opérationnels de la police».

Appelant les éléments de la police à davantage de persévérance en vue de renforcer la sécurité et la sérénité publiques et d’accompagner le citoyen «dans le cadre d’une approche sécuritaire de proximité», M. Ounissi a affirmé que la Sûreté nationale «œuvre constamment au soutien de l’action de proximité et à l’association du citoyen et des médias à l’activation de l’équation sécuritaire, conformément aux lois et réglementations en vigueur, et ce, en consécration du principe de la police de proximité, ce qui est à même de renforcer, a-t-il dit, les canaux de communication avec la société civile».

«Il est indispensable de consolider la coordination avec les partenaires sécuritaires à l’effet de lutter contre la criminalité et de prodiguer un service sécuritaire répondant aux aspirations du citoyens et aux exigences de l’étape actuelle», a-t-il souligné, louant «le rôle majeur» de l’Armée nationale populaire (ANP), dans «l’accompagnement, l’orientation et la contribution qu’elle ne cesse d’assurer en matière de lutte contre toute forme de criminalité et de protection renforcée des frontières, à travers la mobilisation de moyens et de forces ayant démontré leur efficacité».

A cette occasion, le DGSN a supervisé la cérémonie de remise des décisions d’affectation de logements de la formule AADL au profit de 270 fonctionnaires de police, ayants droit et retraités de la police, en présence du secrétaire général de la wilaya d’Alger, en tant que représentant du wali d’Alger.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.