La campagne de moisson du maïs jaune cible une superficie de 80 hectares

Adrar

0 90

Une superficie de 80 hectares est ciblée par l’actuelle campagne de moisson du maïs jaune dans la wilaya d’Adrar, a-t-on appris hier de la direction des services agricoles (DSA).
Les moyens humains et matériels nécessaires ont été mobilisés pour le bon déroulement de cette campagne qui vient de débuter au niveau des périmètres agricoles de «Stah-Azzi» sur le territoire de la commune de Fenoughil (Sud d’Adrar), a-t-on précisé.
La culture du maïs dans cette wilaya a connu une évolution en dents de scie en termes de superficies exploitées au cours des dernières années, influant automatiquement sur la production, selon la DSA.
Celles-ci sont passées de 698 hectares et une production de 24 700 quintaux durant la saison 2016/2017 à près de 1 663 ha l’année d’après et 3 690 ha et une production de 27 900 ha durant la saison 2018/2019, avant de redescendre à 80 ha cette année.
Ces fluctuations sont dues à une instabilité des décisions concernant l’accompagnement de cette activité agricole, notamment la question du soutien, et ayant découragé les agriculteurs, a expliqué le président du conseil interprofessionnel de la filière céréales à Adrar, Abdallah Oum El-Gheith.
Les producteurs de maïs de la wilaya d’Adrar ont salué la convention signée récemment entre eux et l’unité de l’Office national des aliments de bétails (Onab) de Bougtoub (El-Bayadh) pour la prise en charge de leurs récoltes, souhaitant sa pérennité.
Cette procédure constitue un facteur de stabilité de l’activité et encourage les maïsiculteurs à intensifier leurs efforts pour relever le challenge de la hausse de production à travers l’extension des superficies exploitées et l’amélioration des rendements en bénéficiant de l’accompagnement technique, de sorte à renforcer la production nationale et réduire la facture des importations de produits fourragers, a-t-on expliqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.