«La promotion de l’artisanat vise le développement de cette activité»

Abdelkader Benmessaoud

0 1 207

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a affirmé, à Béni-Abbès (240 km au sud de Béchar), que «la promotion du produit de l’artisanat vise essentiellement à assurer le développement de cette activité économique».

«L’artisanat est un levier du développement local et national, d’où la nécessité de la promotion de ce segment économique pour contribuer à la diversification de l’économie nationale avec le concours des artisans et de tous les acteurs concernés par son développement», a-t-il souligné en marge de la cérémonie de remise des Prix à six artisans issus de différentes wilayas du pays.

Cette cérémonie organisée vendredi dans la soirée à l’hôtel «Rym» de Béni-Abbès à l’occasion de la célébration de la Journée nationale de l’artisan (9 novembre) et à laquelle ont pris part le représentant de chef de l’Etat M.Akka Salah, des cadres, gestionnaires du secteur du tourisme et de l’artisanat ainsi que d’une délégation du Conseil consultatif du forum international des investissements dans le secteur du tourisme, a été aussi marquée par un appel du ministre du Tourisme et de l’Artisanat aux artisans «pour le renforcement de la création artistique pour faire des produits de l’artisanat de véritables œuvres artistiques».

Les lauréats du concours national de l’artisanat, qui est initié pour la sélection du meilleur produit artisanal et artistique purement algérien, ont innové dans plusieurs domaines.  Dans les travaux du cuivre, des prix ont été attribués à l’artisan Abbachi Walid, (Alger), en sculpture sur bois à Bourouba Brahim (Ouargla), à Mme Fatiha Tin (Tipasa), au tissage de la laine, et celui de l’habit traditionnel à Mlle Sari Fatiha (Alger). Le Prix de la meilleure œuvre de céramique a été attribué à l’artisan Mouhouss Abdelkrim (Souk-Ahras), tandis que celui des matériaux divers a été décerné à Hammadia Redha (Souk-Ahras).

Auparavant, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat avait procédé à l’inauguration officielle de l’hôtel «Rym», situé au chef-lieu de la wilaya déléguée de Beni-Abbès.

La rénovation de cette unité hôtelière, relevant de la chaîne hôtelière publique «El Aurassi» a nécessité un investissement de plus d’un milliard de DA, avec une capacité globale de 244 lits, répartis entre 120 chambres et sept bungalows, réalisés au titre de sa restauration, selon des responsables de la même chaîne hôtelière.

Cette opération, qui est inscrite au titre de la stratégie nationale de développement des infrastructures hôtelières dans le sud du pays, intervient après celle concrétisée en février 2015 à l’hôtel Saoura de Taghit, pour un coût de plus d’un milliard de dinars avec la participation du groupe hôtelier public El-Djazaïr. Ces moyens sont destinés au renforcement des capacités d’hébergement et de restauration touristique dans la wilaya de Béchar», ont souligné des responsables du secteur.

«A travers de ces projets, l’Etat contribue à dynamiser le secteur du tourisme et sa modernisation, de même encourager les investissements publics et privés dans toutes les branches des activités touristiques à travers des mesures incitatives et de facilités bancaires et administratives», a indiqué Abdelkader Benmessaoud, lors de son inspection des différentes structures de cet hôtel.

Le ministre a présidé en début de soirée de vendredi les cérémonies religieuses et culturelles de célébration de la fête du Mawlid Ennabaoui à la Pace du «1er Novembre 54» en présence de milliers de fidèles de différentes régions du Sud-Ouest du pays.           

Le membre du gouvernement a achevé sa visite de travail de deux jours dans la wilaya par l’inauguration et la mise en exploitation officielle d’un nouvel hôtel à Béchar, de 47 chambres soit une capacité d’hébergement de 100 lits, fruit d’un investissement privé.

La réalisation de cet hôtel a permis la création de treize nouveaux postes d’emploi permanents, selon son promoteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.