La réouverture est imminente

Mosquées, plages et lieux de détente

0 2 358

Par Arezki Louni

La réouverture des plages, des lieux de loisirs et des mosquées…serait imminente. D’après nos sources, les directions des affaires religieuses et des wakfs au niveau des wilayas ont d’ores et déjà mis en place le protocole sanitaire pour accueillir les fidèles. 

 

Un certain nombre de mesures sont prévues pour  éviter d’éventuelles contaminations. La première phase de cette ouverture commencera au niveau des grandes mosquées pouvant accueillir jusqu’à 1 000 fidèles et plus. Par ailleurs, les lieux de détente ne sont pas en reste de ces préparatifs. A Alger, la direction du Jardin d’Essai d’El Hamma a mis en place un protocole sanitaire au service des visiteurs attendus en prévision de sa réouverture. L’opération porte sur  l’intensification des opérations de désinfection, le contrôle du port obligatoire des bavettes et le respect de la distanciation physique. Ainsi, la direction du Jardin d’Essai a mis en place un protocole sanitaire au service des visiteurs et qui sera opérationnel dès l’annonce officielle de sa réouverture. L’administration «évitera» le rassemblement de plusieurs personnes devant les points de vente des tickets d’entrée ou à l’intérieur du jardin. Par ailleurs, suite à l’annonce faite le 03 août dernier par la présidence de la République, les autorités publiques de la capitale ont fixé la liste des plages autorisées à l’accès et à la baignade dans la wilaya d’Alger, dont la mise à disposition est en faveur des estivants algériens en prévision de la mise en œuvre de la décision d’ouverture des plages en Algérie devant les récents développements sanitaires liés à la pandémie du coronavirus. Dans ce cadre, les services de la wilaya d’Alger ont attribué la priorité à 26 plages. Pour sa part, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a signalé que l’ouverture des plages nécessite l’application de sévères règles de prévention. Avant d’avertir que dans le cas du non-respect des consignes de prévention, la fermeture des plages se fera probablement immédiatement, a averti le ministre. Sur le terrain, c’est le branle-bas de combat pour préparer les plages. Il s’agit notamment des plages de Zéralda (8 plages) autorisées à la baignade. Au niveau de Chéraga, à Aïn Benian, trois plages font partie de cette liste prioritaire, dont la plage El Bahdja. En outre, une plage de Bab El Oued, une autre appartenant à la commune de La Casbah ainsi qu’une  troisième située à Hussein Dey sont également concernées par cette décision d’ouverture. Par ailleurs, dans la daïra de Dar El-Beïda, trois  plages de Bordj El-Kiffan, une de Bordj El- Bahri, trois autres d’El-Marsa et deux d’Aïn Taya figurent parmi la liste susmentionnée. S’agissant du département de Rouiba, deux plages à Harraoua et une à Reghaïa sont inscrites parmi les plages autorisées à la baignade. Voici ici-bas la liste détaillée des 26 plages d’Alger autorisées par la décision d’ouverture. Partant, toutes les dispositions sont prises pour assurer une fin de saison estivale sans le moindre risque. A défaut, ce sera carrément la fermeture.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.