L’Algérie a mis en place un dispositif de surveillance

Coronavirus en Chine

0 54

Des ressortissants algériens dont des étudiants établis à Wuhan en Chine, se sont retrouvés bloqués, en raison de la mise en quarantaine de cette ville où est apparue l’épidémie du coronavirus.

Selon le directeur de la prévention au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le Dr Djamel Fourar, qui s’est exprimé hier en conférence de presse au siège de son département, il est impossible de rapatrier les ressortissants algériens, notamment les étudiants, établis dans la ville chinoise de Wuhan, étant donné que cette ville est actuellement en quarantaine.

Le Dr Djamel Fourar, qui n’a pas précisé le nombre de ressortissants algériens dans cette ville chinoise, a affirmé que «le problème est posé même pour les pays européens qui ont des étudiants dans cette ville», précisant que son département travaille en coordination avec les ministères de l’Enseignement supérieur et des Affaires étrangères pour solutionner ce problème.

«Les ministères des Affaires étrangères et de l’Enseignement supérieur sont en contact permanent avec les services diplomatiques algériens pour trouver une solution avec les autorités chinoises à nos ressortissants», a-t-il assuré.

Par ailleurs, le Dr Fourar a fait état de la mise en place d’un dispositif de surveillance de la santé aux aéroports d’Alger, Constantine et Oran, pour contrer l’épidémie qui touche la Chine.

Selon le même responsable, il a été «procédé au contrôle du vol en provenance de Pékin, le jeudi passé». Le vol avait à son bord 215 passagers. Il a précisé que «le dispositif de contrôle a été élargi aux vols en provenance de Doha et d’Istanbul».

Selon le nouveau bilan, treize nouveaux décès dus à l’épidémie de pneumonie virale ont été enregistrés dans la province chinoise du Hubei, portant le bilan à 54 morts, alors que 323 nouveaux cas d’infection ont été confirmés, ont annoncé, dimanche, les autorités locales.

Les dernières données de Hubei, épicentre de la contagion au coronavirus, portent à 1 610 le nombre total de cas d’infections confirmés dans l’ensemble du pays, selon des informations du gouvernement central.

Cette épidémie survient en plein chassé-croisé du Nouvel An, lorsque les Chinois mettent à profit leurs sept jours de congé pour voyager d’un bout à l’autre de leur pays.

Des médecins militaires ont été dépêchés à Wuhan, la ville du centre de la Chine où est apparu en décembre le virus, mise en quarantaine. La Chine multiplie les initiatives pour tenter d’enrayer la progression du coronavirus désormais présent sur quatre continents. En Asie, une demi-douzaine de pays d’Asie est désormais touchée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.