L’Algérie réalise de nouveaux progrès

Selon un rapport du Forum économique mondial sur les TIC

0 977

Le Forum économique mondial attribue à l’Algérie de bons points en matière de technologies de l’information et de la communication (TIC).

Dans son dernier rapport pour l’année 2019, le même organisme estime que l’Algérie a réalisé de nouveaux progrès en matière d’adoption des TIC, de téléphonie et haut débit mobile et au nombre d’utilisateurs internet. Selon le même rapport sur la compétitivité mondiale dans le domaine des TIC, l’Algérie est classée à la 76e place au niveau mondial en matière d’adoption des TIC, gagnant, en une année, 7 places dans ce classement après avoir occupé la 83e place en 2018. «Ce résultat dénote du saut qualitatif enregistré au niveau des principaux indicateurs pris en compte pour l’établissement du classement», s’est réjoui le ministère de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique dans un communiqué. S’agissant de l’indicateur relatif à l’abonnement à la téléphonie mobile, l’Algérie est classée à la 61e place à l’échelle mondiale, après avoir occupé la 66e en 2018 et la 109e en 2016, soit un avancement de 48 positions depuis 2016. En outre, l’Algérie est classée à la 35e place en matière de haut débit mobile en 2019, après avoir été à la 44e en 2018 et à la 98e en 2016, soit un avancement de 63 positions depuis 2016. Concernant le nombre d’utilisateurs internet, l’Algérie est passée de la 106e place en 2016 à la 91e en 2018 puis à la 83e en 2019, soit un avancement de 23 positions depuis 2016. Ce nouveau classement traduit, estime le ministère, «les efforts consentis par l’Algérie pour le développement de la société de l’information et l’amélioration de l’accès à l’internet pour tous les citoyens».

Il est à rappeler que le Forum économique mondial, créé en 1971 et connu pour sa réunion annuelle de Davos, est une fondation à but non lucratif dont le siège se trouve à Genève en Suisse. L’appréciation positive du Forum économique mondial n’est pas fortuite, d’autant plus que l’Algérie figure au peloton de tête dans le continent africain, en matière de nouvelles technologies de l’information et de la communication, aux côtés de l’Egypte, du Maroc et de l’Afrique du Sud. 

A.L

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.