Lancement d’une opération de nettoiement du marché à bestiaux

Adrar

0 5 668

Une large opération de nettoiement a été lancée au niveau du marché à bestiaux par les services de la commune de Timi (wilaya d’Adrar), a-t-on appris jeudi de responsables de cette collectivité.

L’opération entre dans le cadre des mesures de prévention contre la propagation du nouveau coronavirus, ainsi que de lutte contre les aspects menaçant dangereusement l’environnement, notamment les rejets de cadavres de bétail, a indiqué un membre de l’Assemblée populaire communale de Timi, Abdelaziz Chikhaoui.

Profitant de la fermeture du marché à bestiaux dans le cadre des mesures de prévention sanitaire contre la propagation du Covid-19, les services communaux ont intensifié, en coordination avec ceux des secteurs de l’environnement et de l’agriculture et l’Inspection vétérinaire, leurs efforts pour éliminer les «points noirs» au niveau de ce marché et améliorer sa situation, a-t-il expliqué.

Dans le même contexte, la commune frontalière de Timiaouine (extrême sud de la wilaya) a enregistré la mort de 51 têtes de bétail, dont quatre bovidés, après s’être abreuvés d’un puits situé dans la région, a-t-on appris auprès de la délégation des services agricoles de la wilaya déléguée de Bordj Badji-Mokhtar.

Les services agricoles en question ont pris certaines dispositions, notamment l’envoi d’un vétérinaire sur les lieux, accompagné d’éléments de la Gendarmerie nationale, pour faire des prélèvements sur les cadavres de bétail et les envoyer au laboratoire.

Les services communaux et ceux de l’Algérienne des eaux ont, pour leur part, prélevé des échantillons d’eau du puits d’où s’était abreuvé le bétail concerné pour des analyses en laboratoire, en attendant les conclusions de l’enquête, selon la même source.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.