Le choc des photos

Huawei P30 Pro

0 19

Le Huawei P30 Pro fait entrer la photographie sur smartphone dans une nouvelle ère. Quid du reste du terminal ? Réponse dans ce test.

Lorsque Huawei nous a parlé pour la première fois de la configuration à quatre capteurs photovidéo arrière du P30 Pro, nous n’en avons pas cru un mot. Puis nous l’avons utilisé. Disons-le d’emblée, ce smartphone prend des photos avec zoom et faible luminosité comme nous n’en avons jamais vu avec un téléphone. Il surpasse les Galaxy S10+ et Pixel 3 dans ce domaine et son design élégant allié à une autonomie impressionnante font du P30 Pro l’un des meilleurs smartphones du marché. L’appareil photo arrière est certainement la caractéristique la plus remarquable, mais à tout miser sur la photo, Huawei n’aurait-il pas fait quelques impasses ? À 999 euros il n’est pas donné, et à ce prix, il sera difficile de lui pardonner quelques errements, notamment face à un S10+ à peine plus onéreux : 1 009 euros.

Sur le look d’abord le P30 Pro se démarque d’une façon inédite. La manière dont le bleu clair se fond dans le rose sur le modèle « nacre » est fascinant et donne donc un certain caractère au produit. Il existe également un vert-bleu assez joli ou un plus sérieux noir. Fait de verre et de métal, tout comme le Galaxy S10 ou le P20 Pro avant, les matériaux utilisé sont de qualité. Il a en revanche un poids supérieur au Galaxy S10+ qui pèse 175 grammes contre 192 grammes chez Huawei, et cela se ressent en main. Il en va de même pour l’épaisseur : 8,41 mm contre 7,8 chez le Coréen. La faute probablement à l’imposant module photo. Dans l’ensemble, le produit est joli mais le S10+ reste selon nous plus raffiné, plus luxueux. 

Il n’y a pas de prise casque sur le P30 Pro. Le lecteur d’empreintes digitales a été intégré à l’écran. Il fonctionne bien et nous l’avons trouvé plus précis et rapide que celui du Galaxy S10, même s’il reste légèrement moins efficace qu’un capteur traditionnel. La reconnaissance faciale est également présente, mais en 2D seulement. Pour réduire l’encoche, Huawei n’a pas repris le « FaceID like » du Mate 20 Pro. Vous ne trouverez pas de fente pour une carte MicroSD car Huawei a de nouveau opté pour son propre format de carte mémoire nano (NM). Les cartes NM sont plus chères et plus difficiles à trouver que les cartes microSD standard. Sachez en revanche qu’il est étanche (IP 68).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.