Le gouvernement encourage Sirghaz

Energies propres

0 2 712

Pour réduire la consommation des carburants et réduire le taux de pollution, le gouvernement encourage l’utilisation des kits GPL, gaz propane liquéfié. Il fixe pour cela un objectif : proposer du sirghaz dans au moins 75% des stations-service du pays, annonce le PDG de Naftal.

Selon Kamel Benfriha, qui s’est déplacé samedi à Sétif, les services de Naftal « s’emploient à atteindre d’ici 2025 le taux de 70% des stations offrant le carburant Sirghaz ». Les efforts déployés par les responsables de la Société nationale de commercialisation de produits pétroliers (Naftal), depuis 2015 et jusqu’à aujourd’hui, ont permis de réaliser un saut qualitatif de par l’augmentation du nombre des stations proposant le Sirghaz, ami de l’environnement, en passant de 1/5 à 3/5 des stations, a-t-il souligné, indiquant que l’augmentation du nombre de stations a amené à la hausse de la consommation de ce carburant, durant la même époque, pour passer de 300.000 tonnes à 1 million de tonne.

Cette nouvelle dynamique s‘inscrit dans le cadre de « la politique gouvernementale », qui a « permis de réduire la facture d’importation et la consommation de plusieurs types de carburant en prévision de la phase exportation », a ajouté le même responsable.

Le PDG de Naftal a fait savoir, dans le même cadre, que le nombre de voitures converties par la société au GPLc a lui aussi augmenté au cours des 5 dernières années passant de 2000 voitures/An à 2000 voitures/mois, l’objectif étant d’atteindre un million de voitures/An dans les 3 ou 4 années à venir.

Pour atteindre ces objectifs, Naftal multiplie les initiatives. Une convention a été signée jeudi dernier à Alger entre l’Union nationale des installateurs de kits GPL (UNIAGPL) et la Société nationale d’assurance (SAA) prévoyant une réduction de 60% sur l’assurance des voitures GPL. Le vice-président de l’UNIAGPL, Mohamed Hadji, a encouragé les propriétaires de voitures à essence à les convertir au GPL et à tirer profit de cette ressource économique nationale, précisant que « la conversion des voitures au GPL fait économiser annuellement entre 200.000 DA et 280.000 DA, une somme non négligeable pour les ménages algériens ».

Plus que cela, Le directeur général de l’Agence nationale pour la promotion et la rationalisation, de l’utilisation de l’énergie (Aprue), Mohamed-Salah Bouzeriba, avait annoncé, il y a quelques semaines lors de la conférence sur le lancement du programme dédié à la conversion des véhicules au GPL et les perspectives de son développement, que “l’État va subventionner la fourniture et l’installation du kit GPL carburant à 50% ». Cette démarche, qui s’inscrit dans le cadre des perspectives aux horizons 2021 et 2030, fera bénéficier les propriétaires des véhicules particuliers et les chauffeurs de taxi d’une aide indirecte en passant par l’un des 100 installateurs qualifiés et dûment sélectionnés par l’Aprue. Ainsi, l’automobiliste devra passer un installateur qui lui délivrera un devis. Une fois ce sésame établi, le bénéficiaire remettra à l’installateur une procuration signée et légalisée. Le rendez-vous pris, l’automobiliste versera 50% du prix du kit GPL, à raison de 30 000 DA chez les installateurs de Naftal et de 35 000 chez les installateurs privés. Une fois le montage effectué et homologué par un ingénieur des mines, l’installateur envoie le dossier à l’Aprue qui, à son tour, entamera la démarche auprès du ministère de l’Énergie pour avaliser la décision de paiement des 50% restants à l’installateur agréé. « Nous visons la généralisation de l’utilisation de ce carburant propre (…) Le secteur des transports représente 41% de la consommation de l’énergie finale et qui dépend à 96% des hydrocarbures liquides. Aujourd’hui, ce carburant ne représente que 15% de la production globale de GPL qui est de l’ordre de 8 millions de tonnes/an », a indiqué encore le responsable. Le programme des autorités prévoit d’équiper 130 000 véhicules en 2020 et, 150 000 autres unités en 2021.

Essaïd Wakli

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.