Les Américains s’intéressent à l’énergie

Algérie – Etats-Unis

0 29

La coopération algéro-américaine, notamment dans le domaine de l’énergie, a été au centre des entretiens, hier, entre le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab et l’ambassadeur des Etats-Unis à Alger, John B Deroscher. 

 

D’après un communiqué du ministère, les discussions ont porté sur les moyens de renforcer la coopération et le partenariat bilatéral dans le secteur de l’énergie. Par ailleurs, les deux parties ont examiné l’état des relations de partenariat entre l’Algérie et les États-Unis dans le domaine de l’énergie, les qualifiant d’excellentes et les perspectives de leur développement. L’Algérie, qui a rouvert le dossier du gaz de schiste, semble, ainsi, «allécher» Washington. Les deux responsables ont souligné les potentiels et opportunités de partenariat et d’investissement entre les deux pays dans le domaine de l’énergie, notamment les hydrocarbures, l’électricité, les énergies renouvelables et la formation. M. Arkab s’est déclaré satisfait du niveau des relations de coopération existant dans le domaine des hydrocarbures et de l’électricité. Le ministre de l’Energie a appelé les institutions américaines à investir davantage dans ce secteur, notamment avec l’entrée en vigueur de la loi sur les hydrocarbures, qui offre des opportunités de partenariat prometteuses et mutuellement avantageuses dans le domaine de l’exploration, du développement et de la transformation des hydrocarbures, en particulier le domaine de la pétrochimie, qui constitue un axe très important du plan d’action du gouvernement.

De son côté, l’ambassadeur américain s’est indiqué radieux du niveau des relations existant entre les deux pays dans le domaine de l’énergie, exprimant l’intérêt des institutions américaines à investir en Algérie et à réaliser des projets concrets selon le principe du gagnant-gagnant. Les deux parties ont également discuté de l’évolution de la situation du marché pétrolier international à la lumière des répercussions du virus Corona en Chine.

Par Arezki Louni

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.