Les taxes sur les véhicules revues à la baisse

Loi de finances complémentaire 2020

0 7 091

Par Essaïd Wakli

En dépit d’un débat houleux, le projet de la loi de finances complémentaire a été adopté à l’APN. Des députés ont réussi à faire passer des amendements de taille. A commencer par la réduction des taxes imposées sur les voitures neuves.

 

Ainsi, selon le document qui a été soumis au Conseil de la nation pour une deuxième lecture, les nouvelles taxes ont été revues à la baisse. Pour les véhicules Essence, la taxe sera de 100 000 DA pour la cylindrée n’excédant pas 800 cm3, de 150 000 DA (au lieu de 250 000 DA) pour la cylindrée n’excédant pas 1 600 cm3, 250 000 DA (au lieu de 450 000 DA) pour la cylindrée ne dépassant pas 1 800 cm, 450 000 DA pour la cylindrée n’excédant pas 2 000 cm3; 1,2 million de DA (au lieu de 1 million de DA) pour la cylindrée ne dépassant pas 2 500 cm3, 1,6 millions de DA (au lieu de 1,5 million de DA) pour les cylindrées dépassant 2 500 cm3.

Pour les véhicules Diesel, les taxes seront de 100 000 DA (au lieu de 200 000 DA) pour une cylindrée n’excédant pas 1.200 cm3; 250.000 DA pour une cylindrée n’excédant pas 1 600 cm3; 400 000 DA (au lieu de 800 000 DA) pour une cylindrée n’excédant pas 2 000 cm3; 1,5 million de DA pour une cylindrée n’excédant pas 2 500 cm3; 2,5 millions DA (au lieu de 2 millions de DA) pour une cylindrée supérieure à 2 500 cm3.

Pour expliquer ces hausses, le gouvernement a justifié par sa volonté  de renforcer «les ressources de financement du projet de LFC-2020, et de soutenir les tarifs des transports publics (métro, tramway, bus, etc.), par l’intermédiaire du fonds spécial pour le développement des transports publics».

Par contre, les prix des carburants resteront à leur niveau initial. Ainsi, l’augmentation de la TPP sera «de 9 DA le litre pour le gasoil, 17 DA le litre pour l’essence sans plomb et l’essence normal, et 16 DA le litre l’essence super». Le prix d’un litre d’essence augmentera donc, selon le PLFC-2020, de 3 dinars, au moment où celui du gasoil grimpera de 5 dinars. Ainsi, le litre d’essence normal passera à 41,94 dinars. L’essence super sera livré dans les stations-services à 44,97 DA le litre, tandis que le sans plomb atteindra 44 DA/l. Le prix du litre de gasoil, quant à lui, sera de 28,06 DA. «Compte tenu des prix bas et réglementés des carburants, leur consommation n’a pas cessé de s’accroître d’une année sur l’autre (14,41 millions de tonnes pour 2019)»; justifie le gouvernement, précisant également que «dans le contexte actuel de chute drastique des prix du pétrole», l’Algérie est obligée de «réajuster les prix de l’énergie» en réduisant par conséquent les «subventions budgétaires implicites et explicites y afférentes».

La taxe sur la fortune, qui remplace la taxe sur le patrimoine a également été relookée. Le taux actuel fixé à 0,1% sur tout patrimoine dont la valeur dépassait 100 millions de DA sera remplacé par un barème progressif avec un taux de 0,15 % pour le patrimoine dont la valeur varie entre 100 et 150 millions de DA, de 0,25 % pour le patrimoine dont la valeur varie entre 150 et 250 millions de DA, de 0,35% pour le patrimoine dont la valeur varie entre 250 et 350 millions de DA et de 0,5% si la valeur du patrimoine varie entre 350 et 450 millions de DA.

La loi de finances complémentaire 2020 va entrer en vigueur dès son adoption demain au Conseil de la nation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.