Madame Ulrike Maria Knotz, ambassadrice d’Allemagne en Algérie

0 2 239

«En ce qui concerne les investisseurs étrangers potentiels, la suppression de la règle 51/49 (à l’exception des «secteurs stratégiques») va dans le bon sens. J’espère que d’autres étapes suivront, qui rendront l’Algérie qui dispose d’un énorme potentiel dans de nombreux domaines en dehors du secteur des hydrocarbures, encore plus attrayante. Investissement étranger signifie : création d’emplois, revenu fiscal, transfert de technologie, formation à haut niveau, conquête de nouveaux marchés.»

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.