Makhloufi participera au 1500 m

0 413

Ligue de diamant/Meeting de Paris

Le double médaillé d’argent (800 et 1500 m) aux Jeux olympiques de Rio-2016, l’Algérien Taoufik Makhloufi, sera au départ du 1500 m du meeting de Paris, prévu le 24 août au stade Charléty pour le compte de la 12e étape de la Ligue de diamant, ont annoncé les organisateurs.


Ce sera le premier 1500 m de la saison pour l’ancien champion olympique 2012 de la distance depuis son retour sur les pistes. Le natif de Souk-Ahras avait effectué son retour à la compétition le 16 juillet dernier à l’occasion du meeting international de Sotteville-lès-Rouen (France). Il avait pris la deuxième place sur le 800 mètres avec un chrono de 1:46.33.

Il avait enchaîné le 20 juillet avec le meeting international d’Heusden Zolder (Belgique) avec une deuxième place en 1:45.33, réalisant par la même occasion les minima de participation aux prochains Mondiaux-2019 d’athlétisme au Qatar.

Sa dernière sortie cette saison remonte à dimanche au meeting du Luxembourg où Makhloufi  a terminé deuxième du 800 m (1:45.82), devancé par son compatriote Yassine Hethat qui a réalisé les minima des Mondiaux de Doha en 1:45.58.

Le 1500 m masculin sera l’une des courses les plus ouvertes et excitantes de la soirée à Paris. Au départ, deux des trois médaillés sur la distance aux Jeux de Rio-2016, l’Algérien Taoufik Makhloufi (argent) et le Néo-Zélandais Nick Willis (bronze) face aux sensations norvégiennes Jakob et Filip Ingebrigtsen, créditées respectivement de 3:30.16 et 3:30.82 cette année.

Ils retrouveront l’Ougandais Ronald Musagala (3:30.58 le 12 juillet à Monaco, record personnel), le Djiboutien Ayanleh Souleiman (3:30.79 le 5 juillet à Lausanne), ou encore le jeune Ethiopien Samuel Tefera, 19 ans, auteur d’un chrono de 3:31.39 cette saison.

Le 3000 m steeple masculin sera l’une des attractions du meeting de Paris avec la présence du champion olympique et mondial, le Kényan Conseslus Kipruto face au numéro 1 mondial de la saison, le Marocain Soufiane El Bakkali.

Le premier a choisi le meeting de Paris pour effectuer sa rentrée, après avoir été éloigné des pistes depuis le mois de mai à cause d’une fracture au pied. Le second s’est déjà imposé deux fois cette saison en IAAF Diamond League, le 3 mai à Doha (8:07.22) et surtout le 12 juillet à Monaco (8:04.82). La barrière des 8 minutes pourrait tomber pour la première fois cette saison.

Du côté du lancer du poids, cinq lanceurs à plus de 22 m seront à l’affiche du meeting de Paris 2019 : le Brésilien Darlan Romani (22,61 m le 30 juin à Palo Alto), l’Américain Joe Kovacs, champion du monde en 2015 (22,31 m le 26 juillet à Des Moines), le Néo-Zélandais Tomas Walsh, champion du monde en 2017 (22,27 m le 20 juin à Ostrava), l’Américain Darrell Hill, champion des Etats-Unis cette saison (22,11 m le 26 juillet à Des Moines) et le Luxembourgeois Bob Bertemes, qui a gagné cette année 1,22 m sur son record personnel (22,22 m).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.