Mise en quarantaine de 140 citoyens venus de Tunisie

Souk-Ahras/Covid-19

0 89

Au total, 140 citoyens algériens qui étaient bloqués en Tunisie ont été mis en quarantaine, jeudi, à la résidence universitaire de la ville de Souk Ahras, a révélé le wali, Lounès Bouzegza.

Le même responsable a indiqué à l’APS que ces citoyens dont le nombre est appelé à augmenter dans les prochaines heures est « une mesure de précaution contre la propagation du nouveau Coronavirus », précisant qu’un certain nombre des citoyens soumis à la quarantaine se sont rendus en Tunisie pour des soins alors que d’autres sont venus d’Italie et de France via la Tunisie.

Soulignant que la mise de quarantaine s’inscrit dans le cadre de l’application des instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, le wali a assuré que les personnes concernées demeureront dans la résidence universitaire durant une période de 14 jours et resteront sous surveillance médicale, en coordination avec les services de sécurité compétents et la direction de la santé ainsi que la protection civile.

La même source a également fait savoir que les personnes en quarantaine disposent de conditions adéquates pour leur séjour, ajoutant dans ce contexte que le personnel médical et paramédical, notamment des spécialistes en maladies infectieuses, sont mobilisés pour les prendre en charge, ainsi des pédiatres étant donné que parmi eux se trouvent des enfants.

Le même responsable a déclaré que les 140 citoyens mis en quarantaine sont arrivés tard dans la nuit de mercredi à jeudi soir au poste frontalier de la commune de Haddada, où ils ont été pris en charge au niveau du centre de formation professionnelle et du centre du Croissant rouge algérien.

Parallèlement à cela, la wilaya de Souk Ahras a installé 500 lits d’hôpital au sein de l’auberge d’Ain Seynour dans la commune de Mechroha et le chef de wilaya pour accueillir éventuellement des personnes infectées par le coronavirus émergent.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.