Mise en service du réseau de gaz naturel au profit de 88 familles

Mascara

0 2 246

Un réseau de gaz naturel a été mis en service au profit de 88 familles du douar El-Abadellia, relevant de la commune d’El-Menaouer (wilaya de Mascara), à l’occasion du 63e anniversaire de la bataille d’El-Menaouer.
Cette opération s’inscrit dans le cadre de la seconde tranche du projet de raccordement du douar El-Abadellia à cette source énergétique, dont la seconde tranche a nécessité une enveloppe de 5,3 millions de DA, selon les explications fournies par le wali de Mascara, Seyouda Abdelkhalek, qui a supervisé l’opération.
Dans le village d’Aïn Tamda, dans la même commune, un stade de proximité a été inauguré et le wali de Mascara a écouté les doléances des habitants, notamment sur le renforcement de l’approvisionnement en eau potable et le transport scolaire. Lors de la cérémonie de commémoration de cet événement historique, les autorités locales et des représentants de la famille révolutionnaire se sont recueillis à la mémoire des martyrs de la Révolution et ont déposé une gerbe de fleur devant la stèle commémorative érigée sur le lieu de la bataille. Une allocution a été prononcée par le représentant de l’une des organisations de la famille révolutionnaire de la wilaya. Selon le directeur des moudjahidine de Mascara, la bataille El-Menaouer a eu lieu en septembre 1957, lors de laquelle les moudjahidine de l’ALN, sous le commandement de Si Redouane, et malgré leur nombre restreint, ont fait face à l’armée coloniale française, forte de plusieurs milliers de soldats et des dizaines d’avions, d’artillerie et autres équipements militaires. Les moudjahidine ont réussi, selon la même source, à mettre hors de combat quelque 650 soldats français et blessé un grand nombre d’entre eux. Ils ont également abattu six avions et causé des dommages à 17 autres. Soixante-neuf moudjahid sont tombés au champ d’honneur, ainsi que 10 civils et 23 autres ont été blessés, dont Si Redouane, qui a confié le commandement au moudjahid Si Mahmoud, rappelle-t-on. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.