Mohamed Yaddadene, expert du domaine automobile

0 2 802

«Les nouvelles conditions régissant l’activité de l’industrie automobile en Algérie remettent de l’ordre dans les choix stratégiques et obéissent à une démarche visant à redéployer l’activité du secteur, probablement qu’il y aura des choses à sauver tout en sachant que le secteur du montage est pratiquement à l’arrêt mais les infrastructures, et l’expérience vécues vont contribuer à gagner du temps à condition qu’il y ait une évaluation de tous les projets déjà lancés.»

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.