Naissance prochaine d’un respirateur algérien

Lutte contre le coronavirus

0 1 263

Alors que des pays trouvent de graves difficultés à s’approvisionner en matériels médicaux, une entreprise algérienne a développé un prototype d’aspirateur artificiel, en principe destiné aux hôpitaux du pays. 

 

L’annonce de ce développement a été faite jeudi par un communiqué du Forum des chefs d’Entreprise. Le document indique que la société algérienne Gatech, Global algerian technology, a «développé le premier prototype de respirateur artificiel 100% algérien». L’appareil «est opérationnel et fera l’objet d’une validation auprès des autorités médicales et sanitaires dans les prochains jours», indique le communiqué. «C’est la preuve que notre engagement pour le développement de la R&D dans nos entreprises, le rapprochement de l’entreprise et de l’université et la facilitation de l’initiative des acteurs économiques crée de la valeur réelle au service de nos écosystèmes, de notre pays et pour notre population», précise le communiqué. «La prochaine étape, après validation/homologation sera la production en mode industriel pour livrer dans les meilleurs délais ce respirateur dans tous nos hôpitaux sur tout le territoire. Le Forum des chefs d’entreprise mobilisera tous les acteurs économiques et leurs moyens industriels, matériel, humain et financier pour l’industrialisation du respirateur», indique encore le Forum.

Selon Ryadh Brahimi, PDG de Gatech et président de la Commission Relation Entreprise-Université pour la recherche et le développement du Forum des chefs d’Entreprise, ce prototype a été rendu possible grâce à la collaboration de l’université de Aïn Témouchent, du CDTA, le Centre de développement des technologies avancées et le ministère de la Santé. «Nous avons déjà des entreprises qui se sont manifestées pour passer à l’étape industrielle une fois le produit homologué. Nous allons le mettre gratuitement à la disposition des hôpitaux algériens», a-t-il indiqué dans un enregistrement vidéo. D’autres jeunes Algériens ont annoncé avoir développé d’autres prototypes. Mais on n’en sait pas plus pour l’instant.

Par Essaïd Wakli

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.