Nécessité d’accélérer les travaux de la station déminéralisation de Hammam Dhalaa

M’sila

0 1 535

Le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki, a insisté, mardi à M’sila, sur la nécessité d’accélérer l’acquisition et l’installation des équipements de la station de déminéralisation d’eau potable de la commune de Hammam Dhalaa distante de 50 km au nord-est du chef-lieu de wilaya.

Le ministre a indiqué que «l’entreprise de réalisation était tenue d’acquérir les équipements de la station auprès d’un importateur de la wilaya de Sétif puis les installer ainsi qu’à renforcer le chantier pour fournir à la population de la commune un volume d’eau de 500 m3/jour dans un délai d’excédant pas début août prochain».

Il a également relevé que le transfert des eaux du barrage de Tasseldit de la wilaya de Bouira atténuera le déficit en eau potable de la commune de Hammam Dhalaa où il a notamment inauguré un château d’eau de 2 000 mètres cubes.

Plus de 7 milliards de DA ont été mobilisés pour ce transfert qui alimentera la commune de Hammam Dhalaa et plusieurs communes de Bordj Bou-Arréridj. 

Le ministre a fait état, en outre, de l’octroi d’une rallonge de 50 millions de dinars pour parachever les travaux de la station de traitement d’eau de Lokmane qui alimentera la ville de M’sila.

Il a aussi préconisé de «constituer une commission de suivi des atteintes qui ciblent le réseau de distribution d’eau dans la wilaya».

M.Berraki a appelé à prendre les mesures nécessaires contre l’entreprise en charge du fonçage d’un forage profond pour 120 millions de DA dans la commune de Tarmount pour la contraindre à terminer le projet et permettre la mobilisation d’un volume supplémentaire d’eau potable pour le chef-lieu de wilaya.

Il a également appelé à prendre en charge les ouvrages de mobilisation des eaux superficielles et d’engager les études relatives à l’exploitation en agriculture des eaux recyclées des stations d’épuration des eaux usées des villes de M’sila, Boussaâda et Sidi Aïssa.

Le ministre a donné, à ce propos, des instructions pour entamer immédiatement l’entretien du barrage de Bounasroune dans la commune de Dehahna dont la digue a été endommagée, il y a quelques années, en mobilisant 100 millions de dianrs.

Concernant le barrage d’Ouled Sidi Abdelwahab dans la commune de Sidi Aïssa, M. Berraki a préconisé de reprendre les travaux qui étaient à l’arrêt faute d’enveloppe financière suffisante avec engagement d’une étude pour l’octroi d’une rallonge de 250 millions de dinars.

Le ministre devra poursuivre sa visite dans la wilaya par l’inspection de plusieurs projets de son département dans les communes de Maâdhid, Barhoum et Boussaâda.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.