Plan national de reboisement : un milliard de plantes mis en terre

0 5 082

Par/Agences 

Plus d’un milliard de plantes ont été mis en terre depuis le lancement du Plan national de reboisement (PNR), soit l’équivalent de 825.000 d’hectares (ha) de plantations dont 300.000 hectares en arbres fruitiers, selon un bilan établi par la Direction générale des forêts (DGF), à la veille de la célébration de la journée nationale de l’arbre le 25 octobre.

Initié avec pour objectif l’émergence de systèmes économiques permettant aux populations rurales de disposer de moyens de subsistance, de stabilité et de développement, le PNR, mis en œuvre en 2000, portait sur un objectif global de plantation de 1.245.900 ha sur une période de 20 ans, a indiqué la DGF dans un bilan transmis à l’APS.

Cet objectif tracé comprenant le reboisement industriel à base de chêne liège (75.000 ha), le reboisement de production (250.000 ha), le reboisement de protection des bassins versants et lutte contre la désertification (895.260 ha) et le reboisement d’agrément et récréatif (25.640 ha).

Ainsi, le taux de boisement à travers la mise en œuvre du PNR a été relevé de 11% à 13%, a précisé la DGF qui rappelle qu’en 1962, l’Algérie, sur une superficie initiale de 5 millions d’ha de forêt, ne disposait que de 3 millions d’ha environ dont 2 millions représentant des vestiges de forêts.

Grâce aux efforts de reboisement et de régénération déployés dans le cadre de plusieurs programmes en vue d’augmenter le taux de couverture végétale naturelle et lutter contre l’érosion, ce patrimoine forestier a été ramené à 4,1 millions d’ha aujourd’hui, note la DGF.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.