Plantation de près de 2,3 millions d’arbres résistants à la sécheresse à l’horizon 2023

0 2 105

Par/Agences 

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural prévoit la plantation de près de 2,3 millions d’arbres fruitiers résistants à la sécheresse à l’horizon 2023, parallèlement à l’opération de mise en terre de 31,5 millions de plants d’arbres durant la campagne 2020/2021.

Selon un document remis à la presse, en marge de la campagne nationale de reboisement, dont le coup d’envoi officiel a été donné samedi par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, à partir de la wilaya de Tipasa, les services des forêts prévoient, au titre d’un programme de développement d’arbres fruitiers résistants à la sécheresse , la « production de plus de 2,3 millions d’arbres fruitiers, dont un million de plants de caroubiers, à l’horizon 2023″.

Un total de 500 000 plants de caroubiers, oliviers, pistachiers, amandiers et châtaigniers, seront produits d’ici le premier trimestre de l’année prochaine, selon le document.

Ce programme, inscrit au titre de la politique du secteur visant à développer, valoriser et protéger les espaces forestiers, a pour objectif d’ »améliorer les conditions de vie des populations rurales », à l’instar d’autres programmes dédiés à l’encouragement de la création d’unités de petit élevage et d’apiculture.

L’Algérie est dotée d’un couvert végétal riche et diversifié s’étendant sur une surface de plus de quatre millions d’hectares, dont 1,42 million d’hectares de forêts. Soixante-neuf pour cent (69 %) de cet espace forestier est occupé par le pin d’Alep et 21 % par le chêne-liège, alors que 280.000 ha ont été réservés à des essences nouvellement plantées. A cela s’ajoutent 2,41 millions d’hectares de maquis.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.