Plus de 1 200 hectares de terres agricoles endommagées par la grêle

Constantine

0 4 758

Les fortes chutes de grêle enregistrées la fin du mois d’avril dernier dans la wilaya de Constantine, ont provoqué la destruction d’une superficie estimée à 1 213 hectares de terres agricoles, a-t-on appris jeudi du directeur de wilaya de la Caisse nationale de mutualité agricole (CNMA), Chérif Chorfi.
La majorité des parcelles endommagées à cause de ce phénomène naturel, représente la production des céréales, soit 1 040 hectares parmi le nombre global, a-t-il précisé, soulignant que le reste de cette surface (173 hectares) concerne des récoltes de légumes secs dont des lentilles et de pois chiche.
Les averses de grêle qui se sont abattues sur cette région durant cette période ont touché quatre  communes des zones Nord, Sud et Nord-Ouest de la wilaya en l’occurrence les localités de Didouche Mourad, d’Ibn Badis, de Messaoud Boudjeriou et d’Ibn Ziad , a fait savoir le même responsable.
La plus grande surface céréalière affectée est implantée dans la commune d’Ibn Badis où 658 hectares ont été recensés, suivie de la localité de Messaoud Boudjeriou (275 hectares), la commune de Didouche Mourad (79 hectares) ainsi que 28 autres hectares dénombrés dans la région d’Ibn Ziad, a-t-il dit.
S’agissant des légumes secs, a encore détaillé M Chorfi, pas moins de 103 hectares détruits par la grêle ont été enregistrés dans la localité d’Ibn Ziad alors que 35 hectares ont été signalés dans chacune des communes de Messaoud Boudjeriou et de Didouche Mourad. Les procédures d’indemnisation des agriculteurs concernés, est tributaire de l’établissement du rapport d’expertise, a fait savoir la même source, ajoutant que 54 fellahs ayant déposé des réclamations, seront ciblés par cette opération. Dans la wilaya de Constantine, le programme d’indemnisation des agriculteurs de la récente saison agricole 2018-2019 dont leurs récoltes (565 hectares) avaient été affectées par ce même phénomène a nécessité la mise en place d’une enveloppe financière d’environs 11 millions  de DA, a-t-on rappelé. Il est à signaler que le nombre d’assurés à la caisse locale de mutualité agricole s’élève à 1 300 agriculteurs, toutes cultures confondues dont plus de 90% adhérant à la filière céréalière.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.