Plus de 168 000 tonnes de marchandises exportées en 2019

Port de Mostaganem

0 1 331

Quelque 168 255 tonnes de marchandises et produits ont été exportées en 2019  depuis le port commercial de Mostaganem.

Une relance importante en opérations d’exportation de différents produits agricoles, alimentaires, chimiques, matériels industriels, véhicules et containers a été relevée en 2019, avec un taux global de plus de 58% par rapport au volume d’activité de l’année 2018, qui était  de l’ordre de 105 928 tonnes.

Le bilan de l’année écoulée fait ressortir que 1 550 tonnes de produits agricoles ont été exportées vers plusieurs destinations, dont 714 tonnes de pomme de terre, 50 tonnes de produits maraîchers et 786 tonnes de dattes.

Le port de Mostaganem a connu ce «bond» grâce aux opérations d’exportation de produits ferreux, notamment de canalisations (2  327 tonnes) et quelque 168 255 tonnes de marchandises et produits, effectuées en 2019 (85 400 t). Ces produits, qui proviennent de l’aciérie Tossyali, implantée à Bethioua (Oran), ont été destinés à plusieurs pays, tels que les Etats-Unis, le Canada et la Belgique.

Les données chiffrées du service des statistiques de la direction commerciale de l’entreprise portuaire de Mostaganem ont par ailleurs montré une diminution des exportations d’hélium vers la France de l’ordre de 14% (4 891 tonnes) et de l’argile utilisé dans la fabrication des batteries vers l’Allemagne de l’ordre de 11% (7 393 t).

Au cours de la même période, 661 tonnes de matériels et 27 489 tonnes de grues, véhicules, camions et divers engins utilisés dans les travaux publics et la construction ont été exportées vers plusieurs pays européens et africains, a ajouté la même source.

L’activité des conteneurs a connu également une baisse significative, durant la même période. 15.348 conteneurs de diverses marchandises ont été chargés soit une diminution de 45% par rapport à 2018, a-t-on indiqué de même source, précisant que ces conteneurs chargés représentaient un poids de 41 043 tonnes, soit une baisse de 42%.

Enfin, le port commercial de Mostaganem a enregistré, au cours de l’année écoulée, l’accostage de 454 navires de transport de marchandises et de passagers, avec une baisse de 19% par rapport à 2018, avec un taux estimé à deux jours à quai et un temps d’attente en rade au large d’une journée, a-t-on rappelé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.