Plus de 23 500 tonnes de déchets ramassées l’année dernière

Tindouf

0 5

Une quantité de plus de 23 500 tonnes de déchets, tous genres confondus, a été ramassée lors des différentes campagnes bénévoles de nettoiement menées en 2019 dans la commune de Tindouf, a-t-on appris hier des responsables de cette collectivité. Bien que ces campagnes aient donné lieu à la collecte de 12 900 tonnes de déchets solides et de 10 610 tonnes de déchets ménagers, l’environnement local reste encore en quête davantage d’efforts pour éradiquer les points noirs constatés à travers les différents quartiers de la ville de Tindouf, a précisé le président de l’Assemblée populaire communale de Tindouf, Laïd Habitar. M. Habitar a mis en avant l’importance de la participation du citoyen dans la préservation de l’environnement et l’activation de la mission de la police urbaine, en plus du dégel des projets liés à la protection de l’environnement susceptibles de lutter contre les dépôts anarchiques de déchets, notamment les déchets solides qui compliquent les programmes d’hygiène dans cette commune. Entre-autres contraintes entravant les efforts de préservation de l’environnement, le manque d’agents d’hygiène, le déficit matériel du parc communal, en plus de la multitude de points noirs à travers certains quartiers, dont ceux de Selagua-Est, En-Nasr, Er-Rahma, et une partie de Tindouf, a-t-il ajouté. Le parc de la commune de Tindouf va être doté de nouveaux équipements, dont dix  camions de relevage pour renforcer la douzaine de véhicules du type existants et améliorer le programme de collecte de déchets à travers les différents quartiers de la commune. Des responsables d’association de quartiers ont estimé, pour leur part, que la décharge publique de la commune de Tindouf reste inexploitable, eu égard au manque d’équipements de préservation de l’environnement, et constitue, de par sa proximité, du tissu urbain une source de désagrément pour les citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.