Plus de 400 millions de DA de pertes après 12 jours de grève

Port de Béjaïa

0 2 072

Le bras de fer entre la direction de l’Entreprise portuaire de Béjaïa (EPB) et les travailleurs en grève illimitée depuis le 20 juillet se poursuit. Les conséquences sur le port se chiffrent en centaines de millions de DA de pertes.

Ce mouvement de grève a paralysé toutes les activités de marchandises du port, et seule l’activité du port pétrolier est assurée par le traitement des bateaux transportant le gaz et le pétrole. Selon le PDG de l’EPB, Halim Kasmi, l’entreprise a enregistré durant les 12 jours de grève (jusqu’à hier), plus de 400 millions de DA de pertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.