Plus de 5 000 locaux commerciaux fermés depuis mars

Alger

0 2 361

La commission mixte de contrôle et de répression relevant des services des circonscriptions administratives d’Alger a procédé, depuis mars dernier au 27 août 2020, à la fermeture de plus de 5 000 locaux commerciaux à travers les différentes communes d’Alger en raison du non-respect des mesures préventives de lutte contre la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19), a indiqué, dimanche, un communiqué des services de la wilaya d’Alger.

Selon un communiqué rendu public par la wilaya sur sa page Facebook, le bilan des opérations de fermeture des locaux commerciaux, des marchés communaux et des espaces commerciaux n’ayant pas respecté les mesures préventives prévues par l’instruction gouvernementale pour la lutte contre la pandémie de la Covid-19, fait état de la fermeture de 5 145 locaux depuis mars dernier jusqu’au 27 août 2020 à travers les différentes circonscriptions administratives.

A la circonscription administrative de Rouiba, il a été procédé à la suspension de l’activité de 299 locaux, dont la fermeture du marché de la cité El Ouancharis (Ex-DNC) de Reghaia.

L’activité de 3 528 locaux commerciaux a été suspendue au niveau des différentes communes de la circonscription de Dar El-Beïda à savoir : Bab Ezzouar (76 locaux), Dar El-Beïda (3409), Mohammadia (13), Bordj El-Kiffan (22), Bordj El-Bahri (1 local), Aïn Taya (4), El-Marsa (3), outre la fermeture de deux marchés communaux à Bab Ezzouar et la suspension de l’activité d’un centre commercial à la commune de Mohammadia.

A Zéralda, les mêmes services ont fait état de la suspension de l’activité de 82 locaux au niveau des communes (26 locaux), Staouéli (50), Souïdania (6), ainsi que 8 centres commerciaux à savoir 4 à Zéralda et 4 à Staouéli.

Les interventions de la commission de répression au niveau de la circonscription administrative d’Hussein Dey se sont soldées par la suspension de 136 locaux commerciaux et de deux marchés communaux, tandis qu’au niveau de la circonscription administrative de Draria, il a été procédé à la suspension de 147 locaux commerciaux, la fermeture de trois marchés communaux et deux centres commerciaux.

A la circonscription administrative de Birtouta, il a été procédé à la suspension des activités de 193 locaux commerciaux et la fermeture d’un marché communal.

Dans le même cadre, 319 locaux commerciaux ont été suspendus au niveau des différentes communes de la circonscription administrative de Bir Mourad Raïs à 

savoir : 91 locaux commerciaux, 38 locaux commerciaux à la commune de Hydra, 66 locaux commerciaux à la commune de Birkhadem, 61 locaux commerciaux à la commune  Saoula et 63 locaux commerciaux à la commune de Gué de Constantine, outre la fermeture de deux marchés communaux à Birkhadem et d’un marché à la commune Saoula.

La même commission a procédé à la suspension des activités de 252 locaux commerciaux au niveau de la circonscription administrative de Sidi M’hamed, répartis comme suit : 47 locaux à la commune de Sidi M’hamed, 40 locaux à Alger-Centre, 05 à El-Mouradia et 16 locaux à El-Madania en sus de la fermeture de 3 marchés et la suspension de trois centres commerciaux à la commune de Sidi M’hamed.

Au niveau de la circonscription administrative de Sidi Abdellah, il a été procédé à la suspension de 23 locaux commerciaux et d’un marché communal. A la circonscription administrative de Baraki, il a été procédé à la fermeture de 166 locaux. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.