Plus de 51 millions dollars depuis janvier

Exportation du ciment

0 85

L’Industrie du ciment devient de plus en plus prospère en Algérie. Les exportations de ce matériau de construction, jadis importé à coups de devises fortes, ont dépassé 51 millions de dollars durant les neuf premiers mois de 2019, enregistrant une  hausse de plus de 251%, par rapport à la même période de l’année 2018. Selon les dernières estimations des Douanes, les exportations de ciments hydrauliques, y compris le ciment non pulvérisé appelé «clinker», sont passées de 14,54 millions de dollars au cours des neuf premiers mois de 2018 à la même période de l’année en cours, soit une évolution de 251,41%. En marge d’une cérémonie d’exportation d’une cargaison de ciment du groupe industriel Cilas vers la Côte d’Ivoire en novembre à Biskra, le ministre du Commerce a affirmé que les recettes d’exportations du ciment qui étaient de l’ordre de 20 millions de dollars en 2018, devraient atteindre les 60 millions de dollars d’ici à la fin 2019. Selon les prévisions, les exportations de ciment devraient engranger quelque 400 millions de dollars à l’horizon 2021. Par ailleurs, et pour mieux cerner l’impact des exportations de ciment sur la manne hors hydrocarbures, une conférence internationale sur l’industrie du ciment (Seica 2019), première du genre, se tiendra le 22 décembre prochain à Alger. A noter que les exportations de ciment étaient passées de 42 millions de tonnes au cours des sept premiers mois de l’année 2019, à 46 millions de tonnes au huitième mois. Selon les prévisions rendues publiques du ministère de l’Industrie et des Mines, l’excédent dans la production du ciment devrait atteindre, au cours des cinq prochaines années, entre 10 et 15 millions de tonnes, ce qui permettra, de porter les exportations de ce matériau à 500 millions de dollars. Cependant, les exportations hors hydrocarbures restent marginales sur les neuf premiers mois de l’année en cours, avec 1,929 milliard de dollars, ce qui représente 7,09% du volume global de l’ensemble des exportations algériennes, contre 2,174 milliards de dollars durant la même période en 2018, en baisse de 11,26%, selon les dernières données des Douanes.  

Arezki Louni

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.