Podemos dénonce les manœuvres expansionnistes du Maroc

Sahara Occidental

0 987

La formation politique espagnole Podemos a dénoncé «les politiques expansionnistes de Rabat» dans les eaux territoriales sahraouies, tout en exhortant le gouvernement espagnol en collaboration avec le gouvernement des îles Canaries de lancer des actions pour freiner «cette manœuvre marocaine».

«Nous ne permettrons pas que nos eaux marines soient touchées par le Maroc, et nous exigeons que la médiane établie jusqu’à aujourd’hui soit respectée», a-t-on indiqué dans un communiqué publié jeudi par la formation politique.

«De Podemos Canarias, nous rejetons la politique expansionniste du Maroc, non seulement avec nos eaux, mais avec les eaux du Sahara Occidental, un territoire non autonome en attente de décolonisation, un conflit qui dure depuis 43 ans», a souligné dans le texte, Francisco Lopez, secrétaire régional de Podemos.

La formation présidée par le vice-président du gouvernement espagnol, Pablo Iglesias, a rappelé dans le communiqué «les différents arrêts de la Cour de justice de l’Union européenne qui interdisent la commercialisation avec des ressources sahraouies».

Selon des sources médiatiques, le Parlement marocain a approuvé «deux projets de loi relatifs à la création de la zone économique exclusive et à la délimitation des frontières maritimes, étendant la zone exclusive illégale à Lagüera, aux zones occupées du Sahara Occidental, et partie des eaux proches des îles Canaries que l’Espagne considère dans sa zone économique exclusive».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.