Pour des mécanismes visant le développement de l’agriculture saharienne

Illizi

0 2 870

Les participants à une rencontre par visioconférence sur «le développement agricole au sud et les voies d’impulsion de mécanismes de son investissement», tenue jeudi au Centre universitaire d’Illizi, ont plaidé pour la mise en place de mécanismes efficients à même de développer l’agriculture en régions sahariennes.

Les intervenants, des académiciens, agronomes et chercheurs de différentes institutions universitaires du pays, ont mis en avant le nécessaire élargissement des perspectives d’investissement agricole dans le sud du pays, à travers l’attrait de l’investissement étranger et la création de mécanismes efficaces pour le financement des activités et investissements agricoles, comme secteur locomotive du développement socioéconomique.

Le directeur du Centre universitaire d’Illizi, Moussa Boubekeur, a indiqué que cette rencontre vise à apporter des conceptions et solutions au problème de financement des investissements agricoles, la vulgarisation de la mission des institutions bancaires, en sus de la suggestion de formules d’octroi d’avantages fiscaux aux promoteurs agricoles et agriculteurs en régions sahariennes.

Il est, ainsi, suggéré la structuration d’un système lié à l’encadrement du commerce agricole, la protection du produit agricole des différentes pratiques illicites entravant son écoulement efficace et l’élaboration d’une stratégie «intelligente» pour la création et l’organisation d’un stock annuel de produits agricoles exportables.

La situation du foncier agricole dans les wilayas du Sud du pays ainsi que la suggestion d’une réorganisation globale du foncier agricole en vue de son exploitation optimale pour la promotion de la production agricole, font partie des thèmes passés en revue par les participants à cette conférence virtuelle.

Les intervenants ont mis l’accent, en outre, sur la nécessité d’adopter un système numérisé de gestion et de suivi du foncier agricole.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.