Prévision d’ouverture à la baignade des deux nouvelles plages à Tigzirt et Azeffoune

Tizi Ouzou

0 72

Deux nouvelles plages l’une située à Tigzirt et l’autre à Azeffoune, dans la wilaya de Tizi Ouzou, seront autorisées et ouvertes à la baignade à la prochaine saison estivale, a-t-on appris, jeudi du chargé de communication de la wilaya, Mokrane Aouiche.
La première plage est celle d’Ibahrizen relevant de la commune d’Aït Chafaâ dans la daïra d’Azeffoune, d’une longueur de 700 mètres pouvant accueillir jusqu’à 2 000 baigneurs.
Son ouverture officielle aux baigneurs qui devrait intervenir la saison dernière n’a pas été possible suite à une opposition d’un particulier concernant l’ouverture de l’accès vers la plage sur son terrain, rappelle-t-on.
Un accord a été trouvé avec le concerné et l’opposition a été levée.
Les différents services concernés par son aménagement ont été chargés, par le wali Mahmoud Djamaa, de lancer les travaux pour la réalisation de l’accès vers la plage, d’un parking et d’une structure qui va abriter la Protection civile, la Gendarmerie nationale et un administrateur de plage, a-t-on précisé.
La deuxième plage est celle d’Abechar dans la commune d’Iflissen (Daïra de Tigzirt) qui est d’une longueur de 300 mètres et d’une capacité d’accueil de 2 000 baigneurs.
Cette plage sera également aménagée pour être officiellement autorisée à la baignade à partir de la saison estivale prochaine, a annoncé M. Aouiche. Le chef de l’exécutif de wilaya, qui a présidé, ce jeudi, une réunion de travail consacrée à la préparation de la prochaine saison estivale, a instruit l’ensemble de directeurs concernés de mobiliser les moyens nécessaires pour que les travaux d’aménagements de ces deux nouvelles plages soient achevés dans les meilleurs délais.
Avec Abechar et Ibahrizen, le nombre total des plages autorisées à la baignade dans la wilaya de Tizi Ouzou passera à 10, ce qui réduira la pression sur les 8 plages déjà autorisées à la baignade et qui sont Tassalast, la grande plage, Feraoun-est et Feraoun-ouest dans la daïra de Tigzirt et le Caroubier, plage du Centre, Sidi-Khelifa, et Petit paradis dans la daïra d’Azeffoune, a observé le wali lors de cette réunion.
Ces deux plages font partie de sept autres plages interdites à la baignade qui ont été visitées, le 28 avril 2019, par une commission du ministère du Tourisme et de l’Artisanat en vue d’étudier la possibilité de la levée de l’interdiction de baignade sur elles.
A l’issue cette visite, la commission ministérielle a décidé de lever l’interdiction sur trois plages et de les aménager, il s’agit d’Ibahrizen (Aït Chafaa), Tala N’Tikit (Aït Chafaa) d’une longueur de 200 mètres et pouvant recevoir 1 000 baigneurs et Abechar, rappelle-t-on.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.