La RN reliant Constantine à Collo coupée à la circulation
19 Aoû 2019
Partager

En raison du manque d’eau à Skikda 

La RN reliant Constantine à Collo coupée à la circulation

Par:  Chahinez Djahnine
Lu 2965 fois

La route nationale reliant Constantine à Collo a été coupée à la circulation ces deux derniers jours, par des manifestants au lieu-dit Kahouet Aibeche relevant de la daïra de Sidi Mezghiche, et ce, pour dénoncer le manque du liquide précieux en cette saison  chaude. Les protestataires se sont déplacés de leur hameau d'origine, Boutamina, situé non loin de là, pour y dresser des barricades de fortune perturbant sérieusement, la circulation automobile. Les revendications soulevées portent sur l'alimentation en eau potable et la réfection de la route menant à leur hameau que les transporteurs publics ont déserté à cause de son très mauvais état. 


Par  Chahinez Djahnine 

Il est clair que ce mouvement de colère engendre la paralysie de la route stratégique qui relie   toute la région Ouest de Skikda et la wilaya de Jijel, ce qui a provoqué un bouchon routier empêchant, notamment, les estivants de l'intérieur du pays, surtout de Constantine, de rejoindre les plages très prisées de Collo.

Les habitants des villes et villages environnants ont, pour leur part, été pris en otage et dû contourner le barrage routier, en empruntant la RN43 malgré les travaux de réhabilitation, actuellement en cours, et censée être fermée temporairement à la circulation. 

Par ailleurs, et au niveau de la wilaya d'El-Tarf, les habitants de Oued El-Hout ont dû parcourir environ 7 km, pour bloquer la RN44, à hauteur de l'intersection menant vers leur localité.

Pneus brûlés et autres objets hétéroclites ont été dressés sur cette route nationale par les contestataires en colère contre une pénurie d'eau qui perdure depuis plus de 10 jours. Ils en sont à leur 2e contestation en un mois pour les mêmes raisons. 

Pour décrire la situation, il s’agit en fait, d’un feuilleton des routes bloquées dans la wilaya d'El-Tarf et ce, depuis le troisième jour de l'Aïd El-Adha. En effet, plusieurs routes nationales ont été bloquées par les protestataires de nombreuses communes, notamment la RN44, bloquée à Sidi Kassi à cause d'une coupure d'électricité. Les habitants de Kebouda dans la commune de Ben M'hidi ont réagi de la même manière, toujours à cause du manque d’eau. Les contestataires ont bloqué la RN44 et  la RN48 en brûlant des pneus et des branchages.

Le motif invoqué par les protestataires reste toujours l'eau qui n'a pas coulé dans les robinets. Voilà donc la triste réalité des choses où face à un quotidien morose, l'absence de choses élémentaires et combien vitales comme l'eau et l'électricité, l'absence de communication, la fuite en avant de certains responsables, les habitants, comme ultime recours, recourent au blocage des routes. Chose qui met à mal la région vis-à-vis de ses visiteurs et de tous ceux qui se déplacent.

Le trafic routier pour rallier la RN84 A, puis El-Kala ou les postes frontaliers, a été détourné à partir du chef-lieu de wilaya, du côté d’Aïn Khiar. Le blocage des routes dans la wilaya d'El- Tarf est devenu récurrent soit à cause des pénuries d'eau ou des coupures d'électricité. Et si pour les coupures d'électricité, les choses trouvent leur explication dans ce réseau aérien souvent endommagé par les cigognes, il en est autrement pour l'eau qui a englouti des milliards, en vain, dans une région qui regorge d'eau.

Dernière modification le lundi, 19 août 2019 21:32

A LIRE AUSSI..

Renault Scénic

Portrait

Renault Scénic

Les autorités veulent éviter les conditionnalités multilatérales

Recours à l’aide du FMI et de la Banque mondiale

Les autorités veulent éviter les conditionnalités multilatérales

Forte participation nationale à la 10e édition

Salon des énergies renouvelables d'Oran

Forte participation nationale à la 10e édition

Un gain annuel de 10 milliards de centimes

Application de la taxe sur la fortune

Un gain annuel de 10 milliards de centimes