Pluies diluviennes : Skikda, Guelma,    et  Tébessa    bloqués à la circulation
02 Sep 2019
Partager

Pluies diluviennes : Skikda, Guelma, et Tébessa bloqués à la circulation

Par:  Chahinez Djahnine
Lu 4045 fois

Les   fortes pluies   qui se sont abattues dimanche sur  les localités de la wilaya de Guelma ont provoqué des  inondations bloquant la circulation routière au niveau de  routes rurales tout en retardant les travaux des projets routiers ainsi que ceux de réalisation des  VRD et des canalisation des quartiers résidentiels.


Les inondations ont provoqué  des pertes au niveau des exploitations  agricoles à l’image de  la ferme d’Ahmed Labeed, dans la commune  d’Ain Raqada, dans la wilaya de Guelma.

Les torrents de pluies ont inondé les maisons et les entrepôts d’entrepôts de blé, d’équipements et de bétail.

 Cela a nécessité l’intervention de la protection civile qui est venue au secours des habitants et dégager  l’eau des bâtiments. La situation presque incontrôlable a généré le blocage des systèmes d’évacuation des eaux de pluie le drainage des eaux de crue, expliquent   les habitants de la ferme.

Toutefois  à la localité  de Hammam Dabbagh, les 200 habitations résidants  dans les hauteurs de la région de « El mila » ont eu beaucoup de difficulté à se déplacer.   

Dans la commune   de «  Bou Hamdan » , des habitants ont été  isolés. Les travaux de realisation d’un axe routier n’ont pu etre engagés par ’APC  de Bou Hamdan.La commune de Bouhachana a connu le même sort que les autres localités de la wilaya de Guelma.

La wilaya de Tébessa a connu le même sort. Une famille de cinq membres dont deux femmes et un enfant a été sauvée d'une mort certaine, dans la nuit de samedi à dimanche, après que leur voiture ait été prise au piège des eaux en furie dans un oued près de la RN 82, à l'entrée de la localité frontalière d'El Meridj. Les interventions des unités de la Protection civile se sont multipliées au cours des dernières 48 heures pour secourir des citoyens. Les mêmes éléments ont mené des opérations de drainage des eaux pluviales qui ont envahi plusieurs habitations à Morsott, Chéria, Thlygene, El Ogla, Ouenza. Les infiltrations d'eau ont également affecté la cave d'un CFPA à Morsott et une école à Elma Labiod. A noter que le CW 149 reliant les localités de Stah Guentis et El Ogla a été totalement inondé. Des dégâts matériels ont été enregistrés à la mechta d'El Khechine, a-t-on indiqué dans un communiqué de la Protection civile. La station locale de météorologie de l'aéroport Larbi Tebessi a avisé la population au sujet de fortes précipitations qui allaient s'abattre sur les différentes régions de Tébessa tout au long de la journée de dimanche, tout en appelant à faire preuve de prudence et de vigilance et à s'éloigner des oueds. 

 

A Skikda, des trombes d'eau se sont abattues sur la ville et ses environs en l'espace de quelques minutes suscitant une pagaille indescriptible. Des cités entières surtout dans la partie basse, à Merdj Eddib, Salah Boulkeroua, le 20 Août 1955 pour ne citer que celles-ci, ont été prises au piège et furent complètement submergées par les eaux de pluie. Les rues et ruelles ont connu le même sort. Désemparés, les citoyens tentaient de s'en sortir par leurs propres moyens du piège des eaux que charriaient les rues et ruelles devenues des oueds. La ville était livrée à elle-même et il ne fallait pas espérer la moindre aide. Les trombes d'eau chargées de gravats et de détritus hétéroclites n'arrêtaient pas de se déverser sur l'avenue paralysant les Allées du 20 Août 55. L'avenue Didouche Mourad était par endroits logée à la même enseigne. A Hamadi Krouma, commune limitrophe de Skikda, la route a également été inondée. A Bouzaaroura dans la commune de Fil Fila, le réseau d'assainissement des eaux pluviales a été sérieusement endommagé. 

Par  Chahinez Djahnine 

Dernière modification le lundi, 02 septembre 2019 21:22

A LIRE AUSSI..

Renault Scénic

Portrait

Renault Scénic

Les autorités veulent éviter les conditionnalités multilatérales

Recours à l’aide du FMI et de la Banque mondiale

Les autorités veulent éviter les conditionnalités multilatérales

Forte participation nationale à la 10e édition

Salon des énergies renouvelables d'Oran

Forte participation nationale à la 10e édition

Un gain annuel de 10 milliards de centimes

Application de la taxe sur la fortune

Un gain annuel de 10 milliards de centimes