Projet européen d’insertion des réfugiés
17 Sep 2019
Partager

Université Sétif 2 

Projet européen d’insertion des réfugiés

Par:  Chahinez Djahnine
Lu 1145 fois

L’université Mohamed Lamine Debaghine (Sétif 2) fait partie du projet européen de création de capacités institutionnelles d’intégration des réfugies dans l’enseignement supérieur (CI-RES). Selon le vice-recteur chargé des relations extérieures de cet établissement, Mme Nawal Abdelatif Mami, «l’université Sétif 2 devra assurer la coordination dudit projet qui implique dix universités, dont cinq algériennes et cinq européennes, les universités la Corogne et la Rioja (Espagne), celle de Bergame (Italie), l’Union  des universités méditerranées et La Sorbonne (France)». Ce projet a pour but d’aider les catégories les plus défavorisées des étudiants concernés dans le cadre de la promotion des droits de l’Homme. A ce sujet, Mme Mami a indiqué que ce projet est inscrit dans le cadre du programme européen Erasmus, lancé en 1987, qui a une durée de trois ans à compter de janvier 2020, comporte de multiples activités scientifiques, culturelles et de recherche et confère à l’université algérienne une dimension internationale dans ce domaine. Mme Nawal Abdelatif Mami  considère que cette consécration est une source de fierté pour les institutions scientifiques algériennes et consolide la place de l’université algérienne parmi ses paires à travers le monde.

Le projet Ci-RES est le premier du genre à être coordonné par une université algérienne. Il convient de rappeler que  l’université Mohamed Lamine Debaghine a reçu en juillet dernier une attestation d’excellence en reconnaissance de ses efforts par l’Union européenne, et ce, dans le cadre du projet  ABDEM, une approche basée sur les droits de l’Homme dans le secteur de l’enseignement supérieur des pays du Maghreb coordonnée par l’université espagnole La Rioja.

Par Chahinez Djahnine 

A LIRE AUSSI..

Renault Scénic

Portrait

Renault Scénic

Les autorités veulent éviter les conditionnalités multilatérales

Recours à l’aide du FMI et de la Banque mondiale

Les autorités veulent éviter les conditionnalités multilatérales

Forte participation nationale à la 10e édition

Salon des énergies renouvelables d'Oran

Forte participation nationale à la 10e édition

Un gain annuel de 10 milliards de centimes

Application de la taxe sur la fortune

Un gain annuel de 10 milliards de centimes