Renault Clio

Le grand club des voitures

0 2 518

Cette année, de nouvelles autos fêtent leurs 30 ans et font leur entrée dans le club de collection. 

30 ans, un âge fatidique pour tout le monde, et notamment pour les autos, puisque c’est alors à ce moment-là qu’elles sont officiellement éligibles au statut de véhicule de collection. Souvenez-vous, en 2019, de nombreux modèles mythiques faisaient leur entrée dans ce club de plus en plus grand, que ce soit la BMW Série 8, la Citroën XM ou encore la Peugeot 309 GTi. Cette année encore, ce sont plusieurs autos qui viennent enrichir cette liste, que nous vous proposons de découvrir dès à présent dans notre diaporama complet ci-dessus. L’occasion de découvrir ou redécouvrir des voitures qui ont peut-être bercé votre enfance !

Cette année, ce sont donc les véhicules sortis en 1990 qui sont à l’honneur, et parmi eux, un modèle des plus emblématiques, qui n’est autre que la Renault Clio. La citadine la plus vendue en France fête en effet son trentenaire cette année, et il faudra sans doute s’attendre à des évènements, et peut-être une série spéciale sur la toute nouvelle génération présentée l’an dernier à Genève. Autre auto tout aussi légendaire mais différente en tous points, la Lamborghini Diablo, remplaçant alors la Countach et dont le nom fait évidemment référence à un taureau, emblème de la marque italienne. Dans un autre style, et alors qu’il s’est également offert une nouvelle génération en 2019, le Land Rover Defender phase 2 célèbre cette année ses 30 ans, et on risque bien de pas mal en entendre parler. 

Le statut collection, c’est quoi ? 

Tout d’abord, il faut savoir que l’âge n’est la seule condition à remplir pour qu’un véhicule puisse prétendre à la carte grise collection. En effet, pour entrer dans ce club, le véhicule ne doit tout d’abord plus être en production et surtout présenter des caractéristiques d’origine, c’est-à-dire ne jamais avoir été modifié, que ce soit au niveau de la carrosserie comme de la mécanique. Si ce passage à la collection n’est ni automatique ni obligatoire, il présente plusieurs avantages, dont celui de n’avoir à passer le contrôle technique qu’une fois tous les cinq ans au lieu de deux. Par ailleurs, il garantit également une protection contre l’immobilisation en cas de sinistre, tout en permettant de rouler (pour l’instant) dans les grandes villes malgré les zones de circulation restreinte, et de profiter des plaques noires. En revanche, ce statut, qui est définitif est à oublier si vous souhaitez utiliser votre véhicule pour un usage professionnel, celui-ci étant interdit aux voitures de collection. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.