Tenue de la 1re édition des ateliers de «Digital Jobs»

Université Constantine 2

0 46

Une affluence moyenne a été enregistrée, mercredi dernier, à la faculté des technologies modernes et de communication de l’université Constantine 2 et ce, en marge de la tenue de la 1re édition des ateliers de formation aux   techniques et thématiques «Digital jobs» dédiées au recrutement pour les métiers du numérique. Il faut savoir que ces ateliers ont été organisés à l’initiative de l’université Constantine 2 en collaboration avec la maison de l’entrepreneuriat et l’antenne locale de l’Agence nationale d’emploi (Anem), ces ateliers ont pour objectif principal de faire connaître, auprès des jeunes issus d’établissements de formation professionnelle, d’étudiants, de stagiaires et de chômeurs, les différentes offres d’emploi dans le domaine des technologies de l’information, de la communication et du numérique, explique   le vice-recteur chargé des relations extérieure de l’université Constantine 2.

M Azizi, le directeur la maison de l’entrepreneuriat nous a expliqué que ces ateliers sont un espace de formation pour doter les demandeurs d’emploi, de techniques à mettre en œuvre pour une meilleure préparation pour un entretien d’embauche.  Le Dr Azizi a étalé aussi l’intérêt de la maîtrise des outils de recherche d’emploi à travers l’internet et les réseaux sociaux professionnels qui sont en pleine émergence dans notre pays.  

Par ailleurs, M. Kaci, le représentant de l’antenne locale de l’Agence nationale d’emploi (ANEM), a dévoilé que l’Anem a enregistré à travers son réseau national des chiffres importants par le biais de la tenue de ces ateliers de techniques de recherche d’emploi (TRE), durant l’année 2019. Le représentant  de l’Anem a aussi révélé que depuis le lancement de ces ateliers en octobre 2015, 8 791 ateliers ont été animés par nos conseillers à l’emploi, au profit de 106 217 candidats dont 11 937 universitaires. 

Il  est à souligner que  des spécialistes en la matière ont encadré  les ateliers en question pour permettre aux participants de «mieux maîtriser les techniques de recherche d’emploi pour optimiser les chances de leur recrutement et favoriser leur insertion professionnelle, notamment le Digital jobs, un processus qui offre également aux demandeurs d’emploi l’opportunité de rencontrer de potentiels employeurs parmi les exposants et de s’enquérir des besoins du marché afin de mieux s’y préparer.

 

Par Chahinez Djahnine

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.