Une opération de distribution de 488 logements de différents segments

Constantine

0 3 270

Une opération portant distribution de 488 logements tous types confondus a été lancée jeudi dans la wilaya de Constantine, à l’occasion de la commémoration du double anniversaire de l’offensive du Nord constantinois et du Congrès de la Soummam (20 Août 1955/1956).

L’opération, présidée par le secrétaire général (SG) de la wilaya, Saïd Akhrouf, a concerné l’attribution de 400 logements promotionnels aidés (LPA) au nouveau pôle urbain d’Aïn Nahas dans la commune d’El-Khroub (Sud de Constantine) et de 88 autres unités de logements publics locatifs (LPL), réalisées à la cité Bekira relevant de la localité de Hamma Bouziane.

Aussi, à la même occasion, quelque 38 décisions d’attribution d’aides financières inscrites, dans le cadre du programme destiné à l’éradication des chalets de la cité El-Gammas, au chef-lieu, construits avec des matières contenant de l’amiante, ont été aussi affectées à leurs bénéficiaires.

L’opération a porté dans ce même contexte sur le lancement de l’attribution de 84 aides financières pour le logement rural dans sept (7) localités dont la commune d’Ibn Ziad, El-Khroub, Hamma Bouziane, Zighoud Youcef et Aïn Abid.

La distribution de ce nombre d’habitations et de subventions financières vise à répondre aux besoins des demandeurs de logement de différents segments et à améliorer leurs conditions de vie, a précisé dans son intervention M. Akhrouf, faisant savoir que des opérations similaires sont prévues dans la wilaya «avant la fin de l’année 2020».

Dans la wilaya de Constantine, les festivités de la célébration de cet évènement historique ont été marquées par la baptisation de la cité des 400 LPA relevant de la zone d’habitation d’Aïn Nahas du nom du moudjahid Mohamed-Salah Redouane Boulaâras.

La manifestation dédiée à la commémoration du double anniversaire de l’offensive du Nord constantinois et du Congrès de la Soummam (20 Août 1955/1956), a été marquée par la remise des attestations de reconnaissance à une dizaine d’agents de la garde communale et à la famille révolutionnaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.