Vers la création d’un marché national des dattes à Ouargla

0 3 583

Par/Agences 

Un marché des dattes sera réalisé dans la wilaya d’Ouargla pour une meilleure organisation de la commercialisation de ce produit provenant des régions dans le sud du pays, a annoncé samedi à partir d’Ouargla le ministre du Commerce, Kamel Rezig.

Intervenant lors d’une séance de travail avec les opérateurs économiques locaux, M. Rezig a souligné que ce futur espace commercial dont les travaux seront lancés en 2021 devra contribuer à trouver des solutions aux problèmes d’écoulement auxquels font face les phœniciculteurs de la région à la faveur de l’encadrement et l’organisation de la distribution des dattes à travers le territoire national.

« Bien que des mesures aient été prises par le gouvernement pour faire face à la pandémie du Covid-19, l’exportation des dattes « n’a toutefois pas été suspendue », a soutenu le ministre, rassurant que « toutes les variétés dattières sont éligibles à l’exportation », et que son département ministériel accompagnera les producteurs en prenant en charge une partie des coûts de transport de cette marchandise.

Rezig a indiqué que « les dattes sèches et leurs dérivées, hormis celles dites molles, dont la variété Deglet-Nour, sont exportables par voie du troc », ajoutant que « l’Algérie assure actuellement l’exportation des dattes vers 64 pays, jugeant le nombre de pays importateurs « infime » par rapport aux potentialités existantes.

« La filière phœnicicole constitue un levier à même de contribuer à l’augmentation du volume d’exportation vers plusieurs pays à condition que cela ne soit pas à bas prix », avant d’ajouter que « ce segment sera régulé à travers le pays et que son exportation sera organisés avec le concours de plusieurs ministères concernés. »

Le ministre a, à ce titre, indiqué que « l’Etat manifeste une volonté de faire des dattes une seconde ressource permettant l’apport de devises pour l’Algérie avec l’adoption, dans l’avenir, d’une stratégie à moyen et long termes pour le développement de la filière des dattes.

Le ministre a fait part également de l’inauguration, au mois de décembre prochain à Ouargla, de deux marchés régionaux de gros, zone Sud-est du pays, le premier pour les denrées alimentaires et le second pour fruits et légumes.

Le ministère du Commerce entend créer cinq (5) marchés régionaux des produits alimentaires à localiser au niveau des wilayas de Boumerdes, Tiaret, Béchar, Ouargla et Batna où Khenchela, pour la 5ème structure.

« La wilaya de Ouargla sera dotée du plus grand marché régional à bestiaux et d’un autre pour véhicules, susceptible de hisser la région en pôle commercial et industriel à même de générer des milliers d’emplois », a indiqué M. Rezig.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.